Vaccin AstraZeneca: l’Italie fixe une limite d’âge encore plus basse que l’Allemagne

Après l’Allemagne, l’Italie a également décidé de ne pas administrer le vaccin d’AstraZeneca/Oxford aux personnes âgées. La semaine dernière, les médias allemands avaient rapporté que le gouvernement allemand nourrissait des doutes quant à l’efficacité de ce vaccin chez les personnes de plus de 65 ans, ce que le laboratoire a nié.

L’Italie a opté pour limite d’âge inférieure à celle choisie par l’Allemagne. Outre-Rhin, le vaccin n’est recommandé qu’aux personnes âgées de 18 à 64 ans. L’agence italienne des médicaments AIFA recommande pour sa part de ne vacciner que les personnes âgées de 18 à 55 ans avec le produit d’AstraZeneca.

Incertitude

Selon les autorités italiennes, les données sur l’efficacité du vaccin chez les personnes de plus de 55 ans montrent un ‘certain degré d’incertitude’. L’AIFA souhaite attendre que des données plus précises soient disponibles.

Le vaccin d’AstraZeneca/Oxford s’est retrouvé sous le feu des critiques en début de semaine lorsque les quotidiens allemands Bild et Handelsblatt ont fait état d’une faible efficacité du vaccin chez les personnes âgées. Selon ces journaux, son taux d’efficacité ne serait que de 8% chez les plus de 65 ans.

‘Complètement faux’, a rétorqué AstraZeneca dans une réponse. ‘Nous avons publié des données dans la revue médicale The Lancet en novembre, montrant que les personnes âgées ont développé une forte réponse immunitaire après l’administration du vaccin. Tous les individus ont produit des anticorps spécifiques après la deuxième dose.’

Résultats attendus au Royaume-Uni

De son côté, le virologue belge Steven Van Gucht s’est dit convaincu que dans les semaines à venir, nous disposerons de plus d’informations sur l’efficacité du vaccin chez les personnes âgées. Il a  précisé que de nombreuses personnes avaient déjà été vaccinées avec le médicament d’AstraZeneca la semaine dernière au Royaume-Uni.

‘Le Royaume-Uni dispose d’un très bon système d’enregistrement et ces données seront probablement disponibles avant que nous commencions à vacciner les personnes de plus de 65 ans’, a-t-il affirmé.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert au vaccin d’AstraZeneca vendredi. L’EMA a précisé que les pays étaient libres de décider d’administrer ou non le vaccin aux personnes âgées.