Une startup veut creuser le trou le plus profond jamais réalisé pour exploiter une source d’énergie illimitée dans les entrailles de la Terre

La nouvelle startup Quaise Energy veut révolutionner le marché de l’énergie. En forant un trou profond dans la terre, à 20 kilomètres de profondeur, l’entreprise veut exploiter une source illimitée d’énergie géothermique. Le mois dernier, elle a levé 40 millions de dollars lors d’un premier tour de table.

Selon Quaise, l’énergie géothermique sera au cœur d’un « monde indépendant sur le plan énergétique ». L’entreprise veut atteindre la roche rougeoyante au cœur du globe par un trou de quelque 20 kilomètres de profondeur, là où la roche atteint une température d’environ 500 degrés Celsius. En pompant de l’eau dans le trou par des tuyaux, la vapeur libérée pourrait être utilisée pour produire de l’électricité.

Cependant, le forage d’un trou de 20 kilomètres de profondeur est un immense défi technologique. La plus grande profondeur jamais atteinte par l’homme est le Kola Superdeep Borehole, qui mesure 12,2 kilomètres. Il a fallu 20 ans à l’Union soviétique pour le creuser.

Toutefois, grâce à un nouveau système de forage, Quaise espère atteindre plus facilement des profondeurs extrêmes. Le système pourra ainsi être utilisé partout dans le monde, ce qui pourrait lui permettre de couvrir une part plus importante de nos besoins énergétiques à l’avenir. Le forage jusqu’à ces super-profondeurs prendrait quelques mois. Des infrastructures existantes, telles que les stations de forage, pourraient être réutilisées après quelques modifications.

Caprices géopolitiques

Un argument supplémentaire important de Quaise est que cette source d’énergie est indépendante des caprices géopolitiques. Ce processus peut s’inscrire dans une approche à plusieurs volets visant à mettre fin à la dépendance à l’égard des combustibles fossiles. L’énergie géothermique peut donc devenir une importante source d’énergie propre, aux côtés des énergies solaire, éolienne, hydraulique et nucléaire.

« Notre technologie nous permet d’avoir accès à l’énergie partout dans le monde, à une échelle supérieure à celle de l’énergie éolienne et solaire », a déclaré Carlos Araque, PDG de Quaise Energy.

Source d’énergie primitive

Les centrales géothermiques ne sont pas encore très répandues. Actuellement, l’Islande est en tête, en termes de pourcentage de la population utilisant de l’électricité produite par l’énergie géothermique. Les centrales actuelles sont pour la plupart construites autour de lignes de faille actives, ce qui permet d’exploiter plus facilement la chaleur naturelle de notre planète. Ces centrales forent également moins profondément dans la terre, environ six kilomètres, ce qui fait que cette source d’énergie n’est pas facilement applicable partout. En comparaison, Quaise veut aller à 20 kilomètres de profondeur.

Plusieurs usines ont déjà été construites en Allemagne, en Turquie, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis. La première centrale géothermique aux États-Unis date de 1960. Il y a actuellement 60 centrales électriques à géothermie en service dans le pays.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20