Une Flamande développe une chaussure qui ne se salit pas

L’organisation patronale flamande Unizo a décerné à Katrien Herdewyn, conceptrice de la marque Elegnano, le prix de « starter de l’année ». La particularité d’Elegnano est le développement d’une technologie anti-salissures pour ses chaussures qui rend inutile l’emploi de tout produit d’entretien ou de nettoyage.

Katrien Herdewyn, docteur en ingénierie de l’Université de Louvain, admet s’être inspiré du comportement de la fleur de lotus dont les feuilles ne sont jamais souillées grâce à ce que l’on nomme l’effet lotus, une forme d’auto-nettoyage permises par des mini-bornes absorbant les gouttes d’eau qui emportent avec elles poussières et particules. « Nous avons appliqué ce principe aux chaussures », a expliqué Herdewyn.

La collection d’Elegnano se compose de quatre modèles différents. 50 exemplaires de chaque modèle ont été conçus. Le prix de hauts-talons varie de 450 euros à 665 euros. Ils sont fabriqués en France en cuir tanné de veau. Les chaussures sont cousues à la main dans une usine italienne qui travaille également pour Haider Ackermann et Sergio Rossi. En Belgique, la technologie antisalissure leur est appliquée.

Elegnano avait été sélectionné auparavant lors d’un concours de la revue Vogue.