Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Une firme montoise développe un test Covid-19 fiable à plus de 95%

Logo Business AM
Crise du coronavirus

07/07/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Isopix

D-tek, une entreprise spécialisée dans le diagnostic des maladies auto-immunes, va prochainement lancer un test Covid-19 basé sur la détection de cinq biomarqueurs. De quoi atteindre une fiabilité dépassant les 95%, soit bien plus que les tests PCR ou sérologiques actuellement utilisés.

Suite à l’urgence sanitaire, la société montoise D-tek s’est quelque peu éloignée de sa spécialité, le diagnostic des maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn ou le diabète de type 1, pour mettre au point un kit de diagnostic du Covid-19.

‘Covidot5’ est un test sérologique par prélèvement sanguin mais qui, contrairement à ceux actuellement utilisés, se base sur cinq biomarqueurs simultanément. Un spectre aussi large permet de détecter, avec une marge d’erreur très faible, si une personne a été infectée par le nouveau coronavirus, y compris si elle est asymptomatique.

Vaccins

Une telle fiabilité sera surtout très utile aux chercheurs qui travaillent à la mise au point de vaccin contre le Covid-19, explique Benoît Autem, directeur général de D-tek, au journal L’Echo. ‘Pour développer des vaccins, il faut des outils de diagnostic de qualité. Les tests que nous développons ne sont pas destinés à la détection de première ligne, mais on sait que les tests mono-paramétriques posent problème pour les patients asymptomatiques. Avec 5 biomarqueurs différents, nous offrons une sûreté de diagnostic d’au moins 95%.’

Plusieurs laboratoires de recherche pharmaceutique auraient déjà manifesté leur intérêt pour le nouveau kit de D-tek. ‘Ils disposeront d’un surcroît d’informations permettant de sélectionner au mieux les patients et de tirer ainsi les meilleures conclusions possibles’, vante encore le patron de la firme montoise.

‘Covidot5’ a déjà été testé sur une cinquantaine de patients et une étude à plus grande échelle est prévue pour cet été. Si tout se déroule comme attendu, le kit devrait être disponible dès le mois de septembre.

Lire aussi:

Source: L'Echo


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks