Un nouveau variant du COVID plus contagieux encore que le précédent ?

Le nouveau variant du coronavirus, appelé XE, est 10 % plus infectieux que le variant dominant actuel, Omicron BA.2, selon les premières conclusions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Depuis le 19 janvier, un nouveau variant du coronavirus circule au Royaume-Uni. Il s’agit d’une mutation des variants BA.1 et BA.2 de d’Omicron, à partir duquel un supposé recombinant, XE, a émergé.

Selon l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA), au moins 637 cas de XE ont été identifiés en Angleterre. Le plus grand nombre de cas a été signalé dans l’est du pays, y compris à Londres.

Cependant, le variant Omicron BA.2 reste dominant, non seulement au Royaume-Uni, mais aussi en Belgique. Dans notre pays, plus de 80 % des infections étaient dues au BA.2 à la fin du mois de mars, selon les chiffres de l’institut gouvernemental Sciensano.

S’éteindre « relativement rapidement »

Pourtant, XE pourrait être plus contagieux que les variants précédents du virus. « Les premières estimations indiquent un taux de croissance de 10 % du variant par rapport à la BA.2. Mais ce résultat doit être confirmé », a déclaré l’OMS dans un communiqué.

Selon Sciensano, le nombre de cas de XE en Belgique est (encore) trop faible pour en estimer la croissance future.

Selon la professeure Susan Hopkins, chef du département médical de l’UKHSA, les variants recombinants ne sont pas rares et disparaissent « relativement rapidement ». « Ce recombinant particulier, XE, a montré un taux de croissance variable et nous ne pouvons pas encore confirmer s’il présente un réel avantage en termes de virulence », a nuancé Hopkins au journal britannique The Sun.

« Jusqu’à présent, il n’y a pas assez de preuves pour tirer des conclusions sur la transmissibilité, la sévérité ou l’efficacité du vaccin dans le cas de ce variant. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20