Un député veut interdire aux Français d’acheter leurs cigarettes en Belgique et dans tous les autres pays frontaliers

Les Français seront-ils bientôt obligés d’acheter leurs cigarettes en France ? – Isopix

Inspiré par la fermeture des frontières qui a eu lieu lors du premier confinement, un député français veut obliger les Français à acheter leurs cigarettes dans l’Hexagone.

De mi-mars à mi-juin, la France avait fermé ses frontières avec ses pays limitrophes – dont la Belgique – dans le but de lutter contre la pandémie de coronavirus. Parmi les conséquences de ces fermetures, les recettes fiscales françaises sur le tabac ont grimpé en 2020. D’après BFM Business, elles s’élèveront cette année à 18 milliards d’euros, soit 2 milliards de plus qu’en 2019. Un bond bien plus grand que celui anticipé par l’Etat, qui tablait sur une augmentation d’à peine 0,6 milliard d’euros.

L’augmentation des taxes sur le tabac a également joué son rôle, mais les fermetures des frontières y sont pour beaucoup. Ce qui a donné des idées au député Bruno Fuchs (MoDem). Dans une interview accordée à RTL, il a déclaré vouloir obliger les Français à acheter leurs cigarettes en France, et ainsi interdire les aller-retours chez les commerçants des pays frontaliers dans le seul but d’acheter des cigarettes moins chères. Le député a déposé une proposition de loi, qui sera examinée par l’Assemblée nationale.

Bruno Fuchs évoque un ‘système organisé’. ‘Ce ne sont pas des cigarettes produites dans des usines de contrebande, elles sont produites par les quatre grands fabricants de tabac. J’habite à Mulhouse, et je vois qu’avec l’Allemagne, il y a un différentiel de plus de trois euros, donc c’est assez facile d’aller de l’autre côté de la frontière pour acheter des cigarettes’, a-t-il donné en exemple

Quelles conséquences ?

En plus d’enregistrer des recettes fiscales supplémentaires, Bruno Fuchs estime que cette mesure permettra, d’une part, de sauver les buralistes français, et, d’autre part, de diminuer le nombre de fumeurs dans l’Hexagone.

Le 1er août dernier, les autorités françaises avaient déjà instauré une loi allant dans ce sens. Les Français ne sont plus autorisés à acheter qu’une seule cartouche et maximum 250 grammes en dehors des frontières, contre quatre cartouches et un kilo précédemment.

En France, le paquet standard de 20 cigarettes passera à 9,60 euros au 1er janvier 2021. En Belgique, il sera de 7,50 euros. Dans d’autres pays frontaliers de la France, dont le Luxembourg, Andorre et la France, le prix est encore bien moins élevé.