Uber perd sa licence à Londres

Uber is licentie in Londen kwijt.
epa

Énorme coup dur pour Uber: le régulateur londonien, Transport for London, lui a retiré sa licence. La plateforme n’est donc plus autorisée à proposer ses services à Londres, peut-on lire sur le site de CNBC.

Londres constitue l’un des plus grands marchés d’Uber. La plateforme y transporte jusqu’à 3,5 millions de passagers et emploie quelque 45.000 chauffeurs.

Transport for London affirme que la société n’est pas en mesure de vérifier l’identité de ses chauffeurs. La sécurité des usagers ne serait, par conséquent, pas assurée. C’est pourquoi la licence n’a pas été renouvelée.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a fait savoir sur Twitter qu’il soutenait la décision prise par TfL.

Uber a désormais 21 jours pour contester la décision. Pendant ce temps, le service peut continuer à opérer sur le territoire de la capitale britannique.