Marchés:
Chargement en cours…

MARDI 20 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Trump peut gagner, non pas malgré, mais grâce au vote par correspondance

Logo Business AM
Biden vs Trump

07/09/2020 | Dominique Dewitte | 8 min de lecture

Le service postal américain USPS est au centre de la controverse depuis des semaines après que le président Trump a déclaré que le vote par correspondance entraînerait une fraude électorale massive. (EPA-EFE / JUSTIN LANE)

Aux États-Unis, les élections ont d’ores et déjà commencé. Dans l’état de Caroline du Nord, les électeurs peuvent demander un bulletin de vote par courrier depuis vendredi dernier. 643.000 habitants de l’État l’ont déjà fait à cause de la pandémie, soit une augmentation de plus de 1.700% par rapport à il y a 4 ans.

Un phénomène qui semble se manifester dans tous les états. Dans l’État de Géorgie, 800.000 électeurs ont déjà demandé un scrutin par correspondance. En 2016, à peine 55.000 électeurs l’avaient fait lors de la précédent élection présidentielle.

Le vote dans le Dakota du Sud et le Minnesota débutera le 18 septembre. Le reste des États suivra à partir de début octobre.

Le président américain Trump continue quant à lui de jeter des doutes sur la validité des votes soumis par courrier. Lors d’un événement de campagne en Caroline du Nord au début de la semaine dernière, il a encouragé les participants à voter deux fois cette année. Une fois par courrier et une fois en personne. De cette façon, la fraude électorale sera révélée, a déclaré le président.

Une affirmation qui a été immédiatement démentie par les autorités locales. Non seulement le vote double est illégal, mais les électeurs qui ont voté par correspondance seront immédiatement dénoncés s’ils tentent de voter en personne, a déclaré Karen Brinson Bell, qui dirige le North Carolina State Board of Elections.

Donald Trump & Joe Biden (EPA)

Expliquer toute défaite en déclarant que la fraude a été généralisée

Il semble très probable que Trump tentera d’expliquer une possible défaite électorale en déclarant qu’il y a eu une fraude généralisée suite au vote par correspondance. Mais au sein même des Républicains, ils en ont peu à peu marre des allégations de fraude infondées de leur poulain.

Kevin McCarthy, qui représente le Parti républicain à la Chambre des représentants, pense que les déclarations de Trump décourageront particulièrement les électeurs républicains plus âgés de voter par correspondance. De plus, en raison de la pandémie, ils ne se présenteront pas non plus en personne au bureau de vote. Dans le même temps, les démocrates plus âgés enverront leurs bulletins de vote par la poste.

Trump peut gagner, non pas malgré, mais grâce au vote par correspondance

Un peu moins de deux mois avant le scrutin, les sondages nationaux donnent toujours à Joe Biden une avance confortable. Bien qu’elle ait diminué au cours des 2 dernières semaines.

Pourtant, Donald Trump pourrait compenser son retard sans avoir à faire beaucoup d’efforts. Et ce, grâce au vote par correspondance.

Pourquoi? La pandémie signifie que beaucoup plus de personnes demanderont un vote par courrier pour voter à distance.

Le calcul est simple: 88% des démocrates sont en faveur du vote par correspondance, contre 50% des républicains.

Près d’un quart des suffrages exprimés par correspondance sont déclarés nuls

Mais… en moyenne, entre 17 et 25% des bulletins de vote par correspondance sont disqualifiés. En cause, une signature manquante, une date de publication tardive ou parce que le formulaire n’arrive tout simplement jamais.

Dans des circonstances normales, cela a peu d’influence sur le résultat final. Sauf quand, comme cette année, 20 fois plus de personnes que d’habitude demanderont un bulletin de vote postal. Comme c’est le cas en Caroline du Nord et en Géorgie.

En 2016, 23% de tous les votes ont été exprimés par correspondance. Ce chiffre devrait passer à 40%. On s’attend également à ce que trois fois plus de fans de Biden votent par courrier que de fans de Trump.

En prenant les sondages les plus récents comme point de départ, Biden représenterait 50 pour 100 voix, Trump 45 et un troisième candidat (Parti vert / write-in) 5.

Si 30 de ces 50 électeurs de Biden votent par courrier, il en perd un quart pour ‘invalidité’.

30 – 7 = 23 + 20 votes en personne = 43 votes.

Sur les 45 électeurs de Trump, seuls 9 votent par courrier et il n’en perd donc que deux pour ‘invalidité’.

9 – 2 = 7 + 36 votes en personne = 43 votes.

Dans ce scénario, Biden commence avec une avance de 5% et se termine avec exactement le même nombre de votes que Trump.

Le collège électoral à nouveau en faveur de Trump

(EPA-EFE/BRANDON DILL)

Le Collège électoral fera alors le reste. Parce que les dernières prévisions montrent qu’avec une différence de 2 à 3% des suffrages exprimés, Biden devra abandonner le collège électoral à Trump, comme cela s’est produit avec Hillary Clinton en 2016.

Hawkfish, une société de données appartenant au magnat des médias Michael Bloomberg, prédit que Trump attirerait 408 électeurs le soir des élections, contre 130 pour Biden. Quatre jours plus tard – une fois tous les votes par correspondance comptés – Biden aurait rattrapé son arriéré et rassemblé 334 électeurs derrière lui, alors que Trump en aurait à peine 204.

Les sondages ne sont crédibles que dernière semaine

Mais… En 2016, 26% des électeurs ont décidé à la toute dernière minute pour qui ils voteraient. Les sondages effectués deux mois avant les élections n’ont donc que très peu de valeur. Ils indiquent seulement que si les élections avaient lieu aujourd’hui, Biden battrait probablement Trump. Mais les élections n’ont pas lieu aujourd’hui. En outre, la plupart des sondages étaient également terriblement erronés la dernière semaine avant les élections de 2016.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    40.388.802
  • Nombre
    de décès
    1.118.083
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    230.480
  • Nombre
    de décès
    10.443
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour