Toyota garde sa première place mondiale de ventes de voitures, et creuse l’écart avec la concurrence

Avec 10,5 millions de véhicules vendus, Toyota reste en première place des ventes. Malgré le covid et la pénurie de puces, la marque a pu augmenter ses ventes. Mais le nombre de voitures produites a diminué.

Plus 10,1% de voitures vendues en un an, c’est ce qu’annonce la marque japonaise ce vendredi. Elle reste ainsi la championne mondiale des ventes, pour la deuxième année de suite, et creuse l’écart avec le concurrent Volkswagen.

En tout, Toyota a ainsi vendu 10,5 millions de voitures d’usine, dont également des Daihatsu et des Hino. VW, en ce temps, n’a vendu que 8,9 millions de véhicules, soit une baisse de 5% par rapport à 2020. 2021 est la pire année depuis 10 ans pour le groupe allemand.

Pandémie et crise des semiconducteurs

2021 a notamment été marquée par la pénurie de semi-conducteurs, causant des retards dans la production des voitures, et une concurrence exacerbée pour avoir ces précieuses pièces. Pour ces raisons, et pour d’autres soucis de productions liés à la pandémie, Toyota dit penser avoir raté son objectif de construction de neuf millions de véhicules. Cet objectif ne compte cependant pas pour l’année calendrier 2021, mais l’année des affaires, qui prend fin le 31 mars, rapporte Reuters.

Un avantage que Toyota a cependant connu est que le marché japonais et celui d’autres régions asiatiques a été moins affecté par la pandémie que le marché européen.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20