Tesla prépare un modèle à moins de 25.000 euros pour dans deux ans

Rapidement devenue leader mondiale de l’électrique, Tesla veut garder sa couronne. Pour ce faire, elle compte élargir sa gamme, en proposant notamment un véhicule beaucoup plus abordable. Voici ce qu’elle a sous le capot.

A l’heure actuelle, pour s’offrir une Tesla, l’option la plus économique est le Model 3, dont la version la moins chère coûte 50.000 euros. Un prix qui n’est pas (du tout) à la portée de toutes les bourses, tout le monde en conviendra.

Pendant ce temps, d’autres constructeurs tentent de se positionner sur le marché des véhicules électriques plus abordables. Il y a notamment la Volkswagen ID.3, la Nissan Leaf, et la Renault Zoé qui coûtent chacune actuellement un peu plus de 30.000 euros.

D’après le média spécialisé Autocar, Tesla est en train de concevoir un véhicule encore moins cher que les trois précités. Il devrait être vendu à partir de 25.000 dollars aux États-Unis. C’est-à-dire un peu plus de 21.000 euros. Étant donné que les voitures de Tesla coûtent toujours un peu plus cher en Europe, il faudrait potentiellement ajouter quelques milliers à ce prix pour connaître le montant qu’il faudra débourser pour l’acquérir chez nous.

Nouvelle batterie

Si Tesla devrait bientôt pouvoir se permettre de casser les prix, c’est parce qu’elle va utiliser une nouvelle technologie de batterie, aux coûts de fabrication réduits de moitié par rapport aux modèles qu’elle utilise aujourd’hui. Atout supplémentaire: elle fournira cinq fois plus d’énergie et jusqu’à 16% d’autonomie supplémentaire par charge.

Conséquence: la voiture « bon marché » de Tesla devrait afficher une autonomie compétitive par rapport à celle de modèles plus chers d’autres marques. Si Elon Musk a la volonté d’attirer une clientèle moins aisée, il ne veut pas que ça se fasse au mépris de la qualité. Même s’il ne dispose que d’une batterie de 50 kWh (voire moins), le futur modèle de Tesla devrait donc normalement afficher, au minimum, une autonomie de 400 km.

A priori, cette nouvelle voiture- des rumeurs disent qu’elle s’appellera Model 2, en référence à son positionnement en entrée de gamme – devrait être commercialisée dès 2023. Les modèles européens devraient plus que probablement être construits aux côtés des Model 3 dans l’usine berlinoise de Tesla, qui ouvrira début 2022.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés