Tesla augmente sans cesse le prix de ses voitures: Elon Musk s’explique

Depuis quelques mois, Tesla procède régulièrement à des ajustements – à la hausse – des prix de ses différentes véhicules. Prises une à une, ces augmentations sont assez faibles. Additionnées, elles commencent à inquiéter certains acheteurs potentiels.

100 dollars par-ci, 300 dollars par-là. Ces derniers mois, les prix des voitures de Tesla sont en perpétuelle hausse. Le site spécialisé Electrek les a répertoriées. Entre fin mars et fin mai, soit en à peine deux mois, Tesla a procédé à cinq augmentations de prix concernant ses Model 3 et Y.

Le modèle qui a connu la plus forte hausse cette année est… le moins cher de la marque. Ainsi, le Model 3 Standard Range Plus, qui coûtait 37.000 dollars en février, en coûte aujourd’hui 39.990. Notons qu’en Belgique, il faut débourser 49.990 euros pour s’offrir le modèle le plus abordable de Tesla.

Les versions plus onéreuses des Model 3 et Y ont elle aussi augmenté de plusieurs centaines de dollars en quelques mois.

‘Les prix de la chaîne d’approvisionnement augmentent aussi’

Cette hausse des prix ne passe pas inaperçu. Parmi les mécontents, un twittos a décidé de faire part de sa déception. ‘Je n’aime vraiment pas la direction que prend Tesla, qui va augmenter les prix des véhicules mais en supprimant des fonctionnalités telles que le support lombaire pour le Model Y’, a-t-il écrit sur le réseau social.

Elon Musk a décidé de lui répondre. ‘Les prix augmentent en raison d’une importante pression sur les prix de la chaîne d’approvisionnement dans l’ensemble du secteur. Surtout les matières premières’, a-t-il tweeté.

Quant au support lombaire, le patron de Musk a précisé qu’il n’avait été supprimé que sur le siège passager avant des Model 3 et Y car la fonctionnalité n’était presque jamais utilisée.

Depuis plusieurs mois, une pénurie de puces informatiques frappe le monde entier. Le secteur de l’automobile est touchée de plein fouet. En 2021, cette crise devrait coûter 110 milliards de dollars à l’industrie automobile mondiale.

Tesla ne fait pas exception à la règle. Le mois dernier, Elon Musk avait déjà déploré que les problèmes dans la chaîne d’approvisionnement causaient des ‘difficultés insensées’.

La semaine dernière, le Financial Times a révélé que Tesla était en pourparlers avec certains fabricants en vue de payer en avance des semi-conducteurs. Une pratique assez inhabituelle dans le milieu mais qui lui permettrait de sécuriser son approvisionnement, court-circuitant par la même occasion la concurrence.

En outre, Tesla réfléchirait à l’idée d’acheter sa propre usine de semi-conducteurs.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés