Tesla condamné par un tribunal norvégien à verser plus de 13.000 euros à des propriétaires de Model S

Poursuivi en justice par des acheteurs norvégiens mécontents d’une mise à jour logicielle affectant les performances de la batterie de leur véhicule, Tesla vient d’être condamné à leur verser une coquette somme. Une affaire qui pourrait en inspirer d’autres.

En 2019, une mise à jour logicielle effectuée par Tesla sur ses Model S et X équipés de batteries de 85 kWh avait embarrassé bon nombre de ses clients. Dénommée 2019.16.1 et .2, elle avait pour but, selon le constructeur, de ‘protéger la batterie et d’améliorer sa longévité’.

Toutefois, des propriétaires s’étaient plaints du fait que la mise à jour logicielle avait affecté l’autonomie de leur batterie. Ils avaient également constaté que la vitesse de charge avait été touchée. A l’époque, Tesla avait répondu que cela ne concernait qu’‘un petit pourcentage de propriétaires’.

Parmi les acheteurs lésés, il y avait David Rasmussen. ‘Mon Model S 85 de 2014 avait une autonomie nominale de 247 miles (397,5 km) jusqu’au 13 mai. Maintenant, après la mise à jour suivante, elle a continué à baisser pour atteindre 217 miles (349,2 km). C’est une baisse de 11% en 5 semaines’, avait-il expliqué à l’époque à electrek.co.

Le début d’une longue série?

Suite à cette affaire, 30 propriétaires norvégiens de Model S 85 fabriqués entre 2013 et 2015 avaient poursuivi Tesla en justice. Après enquête, il a été prouvé que la mise à jour avait effectivement rendu le temps de charge plus long, rapporte le média local Nettavissen. Notons que Tesla n’a pas donné de réponse face à ce constat.

Le tribunal norvégien a condamné Tesla à verser 136.000 couronnes norvégiennes (13.380 euros) à chacun des 30 plaignants. L’amende totale dépasse donc les 400.000 euros. Tesla peut faire appel de cette décision jusqu’au 17 juin prochain.

Le média norvégien signale que 10.000 modèles similaires ont été vendus à la même époque dans le pays scandinave. Si chacun des propriétaires venait à porter plainte et que la justice rendait le même verdict, Tesla devrait payer plus de 130 millions d’euros.

A cela pourraient s’ajouter des plaintes déposées par des propriétaires dans d’autres pays, inspirés par ce qu’il s’est passé en Norvège. Autrement dit, Tesla a tout intérêt a allé en appel et a tenté de donner une explication à ce problème.

Sur le même sujet:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20