Les choses se précisent pour le prochain bolide de Tesla et il ne s’agit pas d’un modèle abordable

Ce nouveau modèle serait en réalité une nouvelle déclinaison d’un véhicule déjà en vente, à savoir le Model Y.

Pourquoi est-ce important ?

Alors que le constructeur automobile traverse une période difficile, avec une capitalisation boursière en berne, l’annonce d’un nouveau modèle de véhicule pourrait redorer son image et regagner la confiance des investisseurs.

L’actualité : le code source du configurateur en ligne de Tesla confirme l’arrivée d’une nouvelle voiture.

Le détail : il est question d’une Tesla Model Y Autonomie Standard, à transmission intégrale.

  • Derrière ce jargon, il faut comprendre que la version à venir est une nouvelle déclinaison du Model Y Propulsion qui est lui-même une variante du Model Y, le modèle le plus vendu en Europe.
  • La particularité de la version Autonomie Standard à transmission intégrale est qu’elle serait dotée de deux moteurs, un à l’avant et un à l’arrière.

Quel intérêt : cette configuration permettrait au véhicule de passer d’une propulsion à une transmission intégrale, et donc d’assurer de meilleures performances et une meilleure tenue de route.

À quel prix : des améliorations notables qui permettront bien évidemment à Tesla de saler la note.

  • Le code source affiche un tarif de 61.990 dollars, soit environ 58.000 euros (hors taxe).
  • Soit légèrement au-dessus du prix de la Tesla Model Y Propulsion à sa sortie aux États-Unis, à savoir 59.990 dollars.
  • Tesla appliquerait donc une augmentation de 2.000 dollars pour un second moteur.

Une autonomie en deçà

En attendant une officialisation de la part de Tesla, on ne sait malheureusement pas grand-chose de plus sur le bolide.

  • On peut tout de même s’attendre à une légère perte d’autonomie par rapport au modèle à propulsion – comme son nom le laisse entendre -, en raison de la présence d’un second moteur qui implique un poids supplémentaire, ainsi qu’une consommation plus importante.
    • Il est tout de même question d’une autonomie de 449 km, soit bien inférieure à celle de la Model Y Grande Autonomie et de ses 533 km d’autonomie.

Si la sortie de ce nouveau modèle – qui devrait intervenir dans les semaines à venir – devait permettre à Tesla de renouer quelque peu avec les consommateurs, les bienfaits devraient être limités en ce qui concerne ses actions. Les obstacles qui se dressent devant Tesla sont encore nombreux et une nouvelle variante d’un modèle, certes très populaire, mais qui se rapproche assez fort de l’original, ne devrait pas provoquer de révolution.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20