Tesla interdit aux militaires chinois: ‘un danger d’espionnage’

La Tesla Model X lors du China International Import Expo (CIIE) (Photo by FEATURECHINA/Newscom/Sipa USA)

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla fait face à un nombre croissant de difficultés en Chine. L’empire de Xi Jinping a notamment financé de nombreuses entreprises automobiles pour réussir à concurrence la firme d’Elon Musk. Désormais, la marque est interdite pour les membres de l’armée chinoise et les véhicules Tesla ne peuvent également pas circuler autour de bâtiments militaires. C’est ce qu’ont annoncé des sources chinoises au sein de la défense à l’agence de presse Bloomberg.

L’interdiction est plus précisément un blocus contre Tesla sur les sites militaires chinois, dans les entreprises publiques, les complexes gouvernementaux et dans certaines zones résidentielles.

Caméras embarquées

Cette décision des autorités militaires fait suite à une vaste enquête chinoise sur la marque d’Elon Musk.

Les Chinois craignent que les images des caméras embarquées des voitures Tesla soient utilisées à des fins d’espionnage par les forces de sécurité américaines. Les États-Unis pourraient, selon les sources chinoises, avoir accès aux réseaux mobiles de Tesla.

Les voitures Tesla possèdent en effet de nombreuses caméras pour aider au stationnement, mais aussi pour faire fonctionner le mode de conduite semi-autonome. La Model 3 et la Model Y ont également des caméras intégrées dans les rétroviseurs pour la sécurité du conducteur, qui sont désactivées par défaut.

Espionnage

Les voitures sont devenues de véritables ordinateurs sur roues, voire des machines d’espionnage selon les sources chinoises. Les autorités craignent que les véhicules ‘écoutent’ et ‘observent’ constamment.

Toutes ces données peuvent ensuite être stockées et transmises aux Américains. La Chine craint également que les informations sur le conducteur, telles que ses contacts, puissent être récupérées depuis son smartphone et enregistrées par la voiture.

D’autres services gouvernementaux chinois interdiraient également à leurs employés de venir travailler avec leurs voitures Tesla.

Sur le même sujet: