Surprise: Elon Musk procède à une vente massive d’actions Tesla, et c’est clairement lié à son procès avec Twitter

Fin avril, après avoir vendu de nombreuses actions Tesla en plusieurs salves, Elon Musk avait indiqué qu’il en avait terminé. Il apparaît qu’il a finalement changé d’avis. Depuis la fin de la semaine dernière, l’homme le plus riche du monde s’est encore débarrassé de plusieurs millions d’actions.

Rappelez-vous. En novembre de l’année dernière, Elon Musk demandait sur Twitter à ses followers s’il devait vendre des actions Tesla. Le « oui » l’avait emporté, le centi-milliardaire s’était exécuté. En plusieurs phases, il s’était débarrassé d’actions Tesla, des ventes atteignant rapidement une valeur plusieurs milliards de dollars. En avril dernier, il avait donné un dernier (gros) coup de collier à son opération en levant environ 8,5 milliards de dollars de fonds avant impôts dans une nouvelle série de ventes. Le tout après avoir signé un accord de 44 milliards de dollars pour racheter Twitter.

Le 29 avril, Elon Musk avait déclaré sur Twitter qu’il ne comptait désormais plus vendre d’autres actions Tesla. Une annonce qu’il aura respectée. Jusqu’à la fin de la semaine passée.

Une vente évaluée à près de 7 milliards de dollars

Les médias américains rapportent ce matin que, depuis vendredi dernier, Elon Musk a vendu plus de 7,9 millions d’actions dans des dizaines de transactions. Valeur totale: 6,9 milliards de dollars. Qui deviendront 5,25 milliards après impôts.

Au cours des dix derniers mois, Elon Musk aura donc finalement vendu pour 32 milliards d’actions Tesla.

Musk s’explique

Après que cette vente massive a été rendue publique, les spéculations sont allées bon train. Rapidement, des analystes en ont conclu que cela signifiait que les chances qu’Elon Musk finisse par être contraint de racheter Twitter avaient augmenté.

Quelques heures plus tard, sur Twitter, le patron de Tesla a indiqué (à nouveau) qu’il en avait désormais terminé dans ses ventes d’actions Tesla. Avant de préciser: « Dans le cas (espérons-le peu probable) où Twitter force la conclusion de cet accord * et * certains partenaires financiers ne se présentent pas, il est important d’éviter une vente d’urgence des actions Tesla. »

Il paraît donc clair qu’Elon Musk prépare ses arrières au cas où il perdrait le procès que lui a intenté Twitter.

Pour rappel, après avoir scellé un deal à 44 milliards de dollars, le businessman avait fait machine arrière, arguant que Twitter avait fait des « déclarations trompeuses » concernant le nombre de faux comptes présents sur la plateforme. Suite à ce revirement de situation, Twitter a décidé de le poursuivre en justice: le procès débutera le 17 octobre.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20