Super Tuesday: le match Sanders vs Biden a bien eu lieu, Bloomberg repart avec… les îles Samoa

Joe Biden. – EPA

Les résultats se précisent pour ce Super Tuesday. Les électeurs de 14 États devaient se prononcer pour désigner le candidat démocrate à la présidentielle. Joe Biden est bel et bien de retour dans la course. Indécis, le Texas a basculé à l’avantage de Biden.

Au dernier pointage, Joe Biden a remporté 9 États: l’Alabama, l’Arkansas, le Massachusetts, le Minnesota, la Caroline d Nord, l’Oklahoma, le Tennessee, et la Virginie. Soit un total de 533 délégués à répartir à la proportionnelle. Le Texas est également empoché par Biden, cela ferait 761 délégués à répartir.

Bernie Sanders en meeting au Texas – Isopix

Bernie Sanders rafle lui le Vermont, l’Utah et le Colorado, soit un total de 111 délégués. En plus de l’énorme Californie et ses 415 délégués qui viennent plus que probablement atténuer le triomphe de Biden, soit un total de 526 délégués là aussi à répartir à la proportionnelle.

Un État est encore indécis: le Maine et ses 24 délégués. Ce qui n’est plus fondamental. (Mise à jour: les résultats viennent de tomber et sont favorables à Biden, ce qui porte le total d’Etat à 10 dans son escarcelle).

Elizabeth Warren repart quasi les mains vides (aucun Etat, quelques délégués) alors que le milliardaire Bloomberg remporte les suffrages sur les petites îles des Samoa américaines (pas un État), fruit d’une campagne à coups de centaines de millions de dollars, et fort de… 6 délégués.

Déjà joué ?

Il semble que l’Iowa (Buttigieg) et le New Hampshire (Sanders) ont perdu leur rôle de faiseur de rois.

Les abandons des candidats Buttiegieg et Klobuchar ont complètement relancé Joe Biden dans la course. Il est clairement le candidat de l’establishment et soutenu par Barack Obama.

Rappelons qu’en juillet prochain, si Bernie Sanders n’obtient pas de majorité absolue en nombre des délégués, ce sont les super-délégués qui entrent en jeux (des élus et cadres du parti). Le New York Times a pu sonder 93 d’entre eux. Et la quasi-totalité refuserait d’apporter son soutien au candidat socialiste.

Bloomberg: l’échec

Elizabeth Warren et Michael Bloomberg sont à la déroute. Et se tirent souvent une balle dans le pied. Le milliardaire et ses 600 millions de campagne remportent les petites Îles Samoa Américaines. Preuve qu’on ne peut pas acheter des élections, même aux États-Unis. Son équipe songe à retirer sa candidature (ce qui est fait depuis, il soutiendra ‘son ami’… Biden)

Bloomberg, une campagne à plus de 500 millions de dollars – EPA/HAEL REYNOLDS

Il est toutefois intéressant de noter que là où il a bien performé (Californie et Colorado) cela a profité à Bernie Sanders. Et a donc atténué sa probable défaite ce mardi.

Ailleurs, on voit que le sud des États-Unis, à forte population afro-américaine, a soutenu Biden, l’ouest, à forte population hispanique et jeune, a voté Sanders.