Solana se prend un mur, et c’est encore la patte de FTX

Encore une des cryptomonnaies les plus importantes il y a peu, Solana perd des plumes cette année, surtout depuis l’effondrement de FTX.

Pourquoi est-ce important ?

Quand la saignée va-t-elle se terminer ? Cette année, les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour le monde de la crypto.

Dans l’actu : Décrochage de la cryptomonnaie Solana (SOL) ce mercredi.

  • La monnaie, vue comme le concurrent numéro 1 d’Ethereum, a perdu 10,36% sur la journée, rapporte Reuters.
  • Depuis le début de l’année, elle a même perdu 94,2%.
  • C’est surtout depuis début novembre que la chute est la plus forte : plus de la moitié de sa valeur s’est évaporée. Soit beaucoup plus que pour Bitcoin et Ether, qui n’ont perdu qu’un cinquième de leur valeur, grosso modo, depuis la même date.
  • SOL, avant encore confortablement installée dans le top 10 des cryptomonnaies les plus importantes, n’est plus qu’à la 17e place. La pièce vaut 9,73 dollars et pèse 3,5 milliards de dollars en valeur marchande.

L’essentiel : la patte de FTX.

  • Le calendrier n’est pas anodin : début novembre, l’affaire FTX a éclaté, et la fraude derrière cette plateforme d’échange est apparue au grand jour. Elle a déclaré faillite, tirant les cours des crypto vers le bas et emportant d’autres plateformes et entreprises dans le néant avec elle.
  • Solana portait la bénédiction de Sam Bankman-Fried (SBF), l’homme fort de FTX. La monnaie figurait aussi dans les bilans de la plateforme et de son fonds d’investissement, Alameda Research.
  • Néanmoins, il n’y avait pas de relation directe entre SOL et la blockchain derrière et FTX. La Fondation Solana était néanmoins exposée à FTX : elle y avait déposé un million de dollars en cash (qui n’est plus accessible) et détenait des actions et des tokens FTT, le jeton maison de FTX (ne valant tous deux désormais plus rien). Juste avant le décrochage de FTX, la fondation avait pour 83 millions de dollars de jetons FTT gardés auprès de la plateforme (selon le cours avant le gel des retraits et la faillite).
  • Autre victime collatérale : la cryptomonnaie Serum, d’une plateforme d’échange décentralisée éponyme que SBF avait créée sur la blockchain Solana. Depuis novembre, la monnaie a glissé de plus de 80%. La fondation en gardait pour plus de 100 millions de dollars (selon le cours avant l’effondrement) sur FTX.

Le détail : Un stress-test qui dure.

  • Une monnaie importante qui perd autant de valeur, voilà en tout cas un nouveau coup dur pour le secteur de la crypto, qui a déjà vu tous les actifs baisser cette année. De nombreux milliardaires du domaine ne sont plus milliardaires.
  • Le secteur devra en tout cas prendre son mal en patience et lécher ses plaies. En attendant, il peut profiter de la crise pour en ressortir grandi et rétablir la confiance.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20