« Les milliardaires de la crypto ont vu 116 milliards de dollars s’évaporer de leurs fortunes au cours des neuf mois passés »

Le fait que 2022 ait été une annus horribilis pour le monde de la cryptomonnaie est prouvé par une estimation récente du magazine économique Forbes. Elle montre que 17 grands milliardaires du secteur auront vu une grande partie (parfois même la majeure partie) de leur fortune s’évaporer en 2022.

Pourquoi est-ce important ?

Le monde des cryptomonnaies a été en crise permanente cette année. Les prix des plus grandes pièces ont connu une énorme chute, et plusieurs échanges de cryptomonnaies et banques de taille moyenne ont été déclarés en faillite après le constat d'une capacité de remboursement insuffisante. L'histoire de fraude grotesque entourant la bourse de cryptomonnaies FTX a peut-être porté le plus grand coup au secteur ; ses conséquences se font encore sentir.

Dans l’actu : « L’hiver cryptographique » a fait perdre aux principaux dirigeants de cryptomonnaies un total de 116 milliards de dollars depuis mars, estime Forbes, considéré comme une autorité sur les fortunes des personnes extrêmement riches en raison de son classement annuel des milliardaires.

  • Cette somme comprend les pertes cumulées de 17 patrons de cryptomonnaies ; 15 d’entre eux ont même perdu plus de la moitié de leur fortune dans le processus.
  • L’une des plus grosses pertes est attribuée à Changpeng « CZ » Zhao, directeur général de Binance, la plus grande bourse de cryptomonnaie centralisée au monde.
  • En mars, sa participation de 70% dans la plateforme de négociation était évaluée à 65 milliards de dollars ; elle ne vaudrait aujourd’hui plus que 4,5 milliards de dollars.

SBF, Coinbase, Winklevii

Rien de surprenant : parmi ceux qui ont tellement perdu qu’ils ont même dû renoncer à leur statut de milliardaire figurent les deux cofondateurs de la bourse frauduleuse FTX.

  • Les fortunes de Sam Bankman-Fried (plus connu dans le milieu des cryptomonnaies sous le nom de SBF) et de Gary Wang ont été évaluées respectivement à 24 milliards de dollars et 5,9 milliards de dollars en mars. Elles se retrouvent désormais à 0.
  • Et le malaise financier des différentes bourses de cryptomonnaies a également fait des victimes au sein des vétérans de l’industrie de la blockchain : en effet, Barry Silbert, fondateur et PDG de Digital Currency Group, a lui aussi vu sa fortune s’évaporer complètement en raison d’une accumulation de dettes auprès de grands acteurs.
  • Les personnes à l’origine de la plateforme NFT OpenSea ont également perdu leur statut de milliardaire. Au sein de l’industrie cryptographique, le monde des jetons non fongibles, ou : images numériques sur la blockchain, ont pris le plus gros coup.

Voici qui d’autre souffre : Brian Armstrong, haut dirigeant de la plateforme d’échange cotée en bourse Coinbase, a vu 4,5 milliards de dollars de sa fortune s’évaporer ; Chris Larsen, cofondateur de la société fintech Ripple, a dû enregistrer une perte de 2,2 milliards de dollars.

  • Par ailleurs, les jumeaux Winklevoss, connus pour leur procès contre Mark Zuckerberg au sujet de la création de Facebook, pesaient 4 milliards de dollars en mars, mais valent désormais 1,1 milliard de dollars chacun. Les deux hommes sont les cofondateurs de l’échange de bitcoins Gemini.

« Hard reset »

La citation : « Nous sommes maintenant au point de rupture dans le monde des cryptomonnaies, où tout le monde doit faire une pause et dire : « OK, nous avons vu une tonne de richesse économique détruite au cours des derniers mois, nous devons commencer à prendre cela au sérieux », explique Matt Cohen, fondateur de la société de capital-risque Ripple Ventures, à Forbes. « Beaucoup de technologies blockchain et de sociétés de cryptomonnaies ont construit des solutions à des problèmes qui n’avaient pas besoin d’être résolus, et je pense que nous allons maintenant avoir une réinitialisation dure. »

(CP)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20