Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Sans surprise, Poutine remporte son pari

Logo Business AM
Politique

02/07/2020 | Kathy De Schrijver | 2 min de lecture

Le président russe Vladimir Poutine (EPA-EFE/MICHAEL KLIMENTYEV)

Le référendum russe a pris fin hier soir et le résultat est sans appel : le ‘oui’ l’a remporté à 77,9% (sur près de 90% des votes dépouillés). Le président Vladimir Poutine va donc pouvoir briguer à nouveau deux mandats supplémentaires. S’il est réélu, il pourrait rester le leader de la Russie jusqu’en 2036.

Ce vote avait aussi pour but de faire approuver les changements dans la constitution russe. Ainsi, l’importance de la foi en Dieu, les mariages exclusivement entre un homme et une femme, la réforme sur les retraites ou encore la révision du salaire minimum font maintenant loi. Les deux instances législatives – la Douma et le Conseil de la Fédération – ayant déjà approuvé le nouveau texte, il ne restait plus qu’à avoir l’approbation du peuple. Environ 65% de la population s’est rendue aux urnes.

Mais pour l’opposition et de nombreux observateurs étrangers, ce vote n’était qu’une formalité dont l’issue ne faisait aucun doute. Pour preuve, la nouvelle constitution était déjà disponible dans les librairies avant même la fin du référendum. Selon ses détracteurs, Vladimir Poutine, dont la popularité est en chute libre à cause du coronavirus, aurait mis en place toutes les ruses possibles et inimaginables pour s’assurer de ressortir gagnant. On peut noter, par exemple, l’ouverture de points de vote sur des terrains publics à l’extérieur qui négligeait complètement le secret des urnes.

La Commission électorale centrale a cependant affirmé que ‘pendant toute la période du référendum, aucune violation grave […] n’a été constatée’.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks