Gagner de l’argent avec un film ? Bonne chance

Le succès de films tels que de Manchester By The Sea reste exceptionnel. Pour chaque ‘success story’ de film « indé » qui perce, des milliers d’autres ne sont jamais regardés, rappelle The Economist. À l’âge du numérique, il est plus facile que jamais de faire un film, mais extrêmement difficile de se démarquer parmi l’abondance de l’offre de divertissement,

Les films indépendants ont toujours été un pari risqué pour les investisseurs. Depuis 2002, le retour moyen sur l’investissement au box office pour des films sortis aux Etats-Unis avec des budgets de moins de 10 millions de dollars a été de 45 centimes pour chaque dollar investi, moins que la moitié du retour sur investissement pour des films au budget de plus de 100 millions de dollars, selon une analyse effectuée par The Numbers, un site Internet dédié à l’industrie du film.
Il y a aussi plus de flops que jamais. En 2016, presque deux tiers des 675 films sortis au cinéma ont engrangé moins de 1 million de dollars.

Netflix et Amazon

Un problème est que moins de gens vont au cinéma. Les enfants du numérique en particulier ont grandi sans prendre l’habitude se déplacer dans les salles obscures.
Un autre problème est que le marché des DVD (vente et location de films) s’est effondré. Maintenant, les utilisateurs vont sur Netflix et autres sites similaires.
Certes, Netflix et Amazon investissent de l’argent pour financer les meilleurs films indépendants, mais l’effet pour les productions moins importantes est mitigé.
Amazon permet également aux réalisateurs de proposer leurs films directement via sa plateforme, mais avec tant d’options disponibles, la plupart des petits films disparaissent en ligne…