Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le rapport Mueller : “Une victoire colossale pour Donald Trump”

Logo Business AM
Politique

25/03/2019 | Dominique Dewitte | 5 min de lecture

Le rapport Mueller tant attendu a donné au président américain Donald Trump une victoire politique colossale dimanche. Le ministre de la Justice, William Barr, a écrit dans une lettre au Congrès qu’après deux ans d’enquête, le procureur Robert Mueller n’avait pas pu trouver la preuve que la campagne Trump et le gouvernement russe avaient travaillé ensemble pour influencer l’élection présidentielle de 2016.

Pour les démocrates, la conclusion du rapport est dévastatrice et beaucoup seront forcés de l’admettre. Ils veulent maintenant avoir accès au rapport complet de Mueller et vont se concentrer dans les prochains jours sur une phrase du résumé rédigé par Barr. À savoir, cette phrase indiquant que Mueller a pu trouver « des preuves insuffisantes » pour soupçonner le président d’entrave à la justice. Dans le même sens, il déclare également que le président « ne peut être exonéré de toute culpabilité ». Les démocrates se tournent maintenant vers ce dernier et veulent savoir comment et pourquoi Barr – un candidat politique – a pu parvenir à cette conclusion en 48 heures.

Un art, pas une science

La réponse à cette question est néanmoins plus simple qu’il n’y parait à première vue. L’obstruction à la procédure judiciaire signifie que Mueller doit démontrer que Trump a agi avec préméditation lorsqu’il a interrogé et critiqué l’enquête. Mais cela signifie qu’en tant qu’enquêteur, vous devez vous mettre dans la peau de Trump, dit l’ancien procureur Chuck Rosenberg au Washington Post. Et c’est un art, pas une science.

Les démocrates sont coincés

Les démocrates sont maintenant coincés. Depuis deux ans, ils insistent pour que Mueller puisse faire son travail. Ils ont insinué que les conclusions du rapport Mueller seraient dévastatrices pour Trump. Mais comme quelqu’un l’a écrit « il est difficile de trouver un chat noir dans le noir quand il n’y a pas de chat noir ».

Les démocrates menacent donc de payer un lourd tribut à tout ce soap opera. Ils seront maintenant obligés de suivre une stratégie très rusée pour que tout cela ne dégénère pas.

Le rapport Mueller : « Une victoire politique colossale pour Trump »

Pour Trump lui-même, il s’agit d’une victoire politique colossale et il compte bien la presser comme un citron. Le président ne manquera pas une occasion de blâmer les médias et les démocrates de conspiration contre lui contre lui sur les 18 prochains mois. Une grande partie des États-Unis sera d’accord avec lui sur ce point. Ses alliés exigent déjà une enquête sur ceux qui ont donné l’ordre de lancer l’enquête sur la Russie. Découvrez le tweet que Donald Trump junior a envoyé au monde dimanche :

(Traduction du tweet : « C’est une sacrée idée. Comment cette farce a commencé et a pris de l’ampleur, à partir des actions de bureaucrates non élus, pour devenir l’un des plus grands canulars jamais perpétrés sur l’Amérique, devrait être révélée. Ses auteurs devraient être tenus responsables de cette tache sur la démocratie américaine. »)

FOX : « Les médias sont des menteurs, des conspirateurs et des « infox »

Selon des initiés, Trump lui-même insistera principalement sur le coût de cette enquête. Il demandera également aux organes de presse de licencier des journalistes et des experts qui l’ont faussement accusé.

La chaîne d’information conservatrice Fox célèbre également son heure de gloire. Sean Hannity – le faiseur d’opinion de Fox considéré par beaucoup comme le porte-parole du président – a adressé le tweet suivant dimanche soir :

https://twitter.com/seanhannity/status/1109927494931701760

(Traduction : « MSNBC réseau de conspirateurs mensonges infox CNN menteurs New York Times Washington Post menteurs »)

Le fait que 37 individus et trois entreprises (russes) aient entre-temps été poursuivis ou jugés par les tribunaux ne deviendra qu’un détail dans tout cela. Parmi eux, des grands noms et des proches tels que Paul Manafort, Michael Cohen, Mike Flynn, Rick Gates et d’autres.

Tout comme on oubliera bientôt que Mueller a été accusé pendant des mois d’avoir organisé une chasse aux sorcières contre le président. Les faits l’ont amené à la conclusion à laquelle il est arrivé. Beaucoup lui doivent une excuse. Car Robert Mueller (photo ci-dessous) a bien rempli son devoir.

Le procureur spécial Robert Mueller et son épouse

[/media-credit] Photo by Tasos Katopodis/Getty Images


Pour aller plus loin...