Quels sont les pays les plus peureux ?

La psychologie positive, qui recouvre les études sur le bonheur, est devenue très à la mode. Récemment, cependant, une recherche s’est penchée sur la peur, et a repris les résultats de six études conduites précédemment par diverses équipes entre 2000 et 2005, et qui avaient étudié des sujets tels que les conflits nucléaires, les accidents le terrorisme, le crime organisé, les accidents médicaux, la nourriture modifiée génétiquement, la grippe aviaire, et la maladie de la vache folle. Elle conduit à l’élaboration d’une carte de la distribution de la peur en Europe, et dans une moindre mesure en Asie.

En général, les pays effrayés par un thème en particulier, l’étaient par tous. En Europe, ce sont surtout les pays méditerranéens : la Grèce, le Portugal, l’Espagne, l’Italie, Chypre et Malte, qui sont les plus peureux. Ils sont suivis par les pays de l’ex-bloc communiste. Inversement, les Pays-Bas, la Finlande et l’Autriche ont moins peur.

En Asie, l’éventail des questions était plus petit, et excluait les accidents nucléaires. Les Asiatiques ont tendance à être plus inquiets pour leur maison et pour leur travail que les Européens, et également moins sensibles à propos des questions internationales.

Les chercheurs ont trouvé que le facteur le plus important de la peur d’une nation, c’est la proportion de citoyens qui croient à l’existence de l’enfer. Et la croyance en l’enfer doit être distinguée de la croyance au paradis : par exemple, les Irlandais croient volontiers à l’enfer, mais ils ont une croyance encore plus grande en l’existence du paradis. Ceci leur donne une vision plus optimiste de la vie, et leur permet de se placer parmi ceux qui sont les moins peureux.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20