Quels sont les 4 choses qui peuvent détruire la relation de couple?

John Gottman, un chercheur spécialise des relations de couples, est capable de déterminer si un couple va divorcer avec une précision de 91% rien qu’en les écoutant parler pendant 5 minutes. Dans son livre, The Seven Principles for Making Marriage Work (« Les sept principes pour que le mariage soit une réussite»), ce chercheur explique pourquoi les mariages échouent et il donne quelques conseils pour en éviter les écueils.

John Gottman, un chercheur spécialise des relations de couples, est capable de déterminer si un couple va divorcer avec une précision de 91% rien qu’en les écoutant parler pendant 5 minutes. Dans son livre, The Seven Principles for Making Marriage Work (« Les sept principes pour que le mariage soit une réussite»), ce chercheur explique pourquoi les mariages échouent et il donne quelques conseils pour en éviter les écueils.

En particulier, il indique que ses recherchent pointent vers l’existence de 4 indicateurs d’une séparation, qu’il a surnommés « les quatre cavaliers de l’Apocalypse». Ce sont les suivants :

  • La critique. On peut se plaindre, au sein du couple, mais la critique est plus globale, elle s’attaque à la personne, plutôt qu’à son comportement. Le mari n’a pas sorti les poubelles parce qu’il a oublié, mais parce qu’il est négligent.
  • Le mépris. Les noms d’oiseau, les yeux qui roulent pour manifester l’agacement, la moquerie et les sarcasmes. « Le mépris est toxique parce qu’il transporte avec lui le dégoût. Il est virtuellement impossible de résoudre un problème lorsque votre conjoint reçoit le message qu’il ou elle vous dégoûte ».
  • Etre sur la défensive. « Etre sur la défensive est une manière de blâmer votre conjoint. Vous dites, en fait ‘Le problème, ce n’est pas moi, le problème, c’est toi’. La défensive provoque une escalade du conflit, et c’est pour cela qu’elle est si dangereuse ».
  • Le blindage. Ne plus écouter l’autre, se désengager. Cela ne permet pas seulement à la personne de s’abstraire du conflit, mais cela finit par l’exclure émotionnellement de la relation.

En fait, les recherches de Gottman on montré que les différences d’opinion ne détruisaient pas les mariages, mais que c’était plutôt la façon dont le couple les surmontait qui était importante. 69% des problèmes des couples sont perpétuels : ils ne trouveront jamais aucune solution. « Les couples essayent année après année de changer l’avis de l’autre, mais c’est impossible, parce que la plupart de ces désaccords trouvent leur origine dans les différences fondamentales de style de vie, de personnalité, ou de valeur.»

Surmonter ces difficultés pour renforcer la relation

Comment font les couples des mariages heureux pour surmonter ces difficultés ? Ils s’acceptent l’un l’autre tels qu’ils sont. « Ces couples comprennent intuitivement que ces problèmes sont inhérents à la relation, un peu comme les problèmes de santé chroniques sont inévitables avec le vieillissement. (…) Même si nous n’aimons pas ces problèmes, nous devons les accepter, pour éviter que les situations empirent, et pour développer des stratégies et des routines qui nous permettent de nous y adapter ».

Comment se donner les moyens d’avoir un bon mariage ? Gottman fournit quelques indications :

  • Bien se connaître est essentiel. les couples qui s’entendent bien se souviennent des événements les plus importants de leur partenaire et de son histoire, et ils mettent constamment à jour leurs informations au fur et à mesure des changements dans la vie de leur conjoint.
  • Lors des disputes, évitez l’emploi du mot « tu » et dites plutôt « je ». Vous parlerez ainsi de votre ressenti, plutôt que d’attaquer l’autre.
  • Consacrer quelques minutes chaque soir à parler de ce qui s’est passé au cours de la journée permet de renforcer votre relation jour après jour.