Prêt pour la Remco-mania ? 5 chiffres sur le Giro, où Evenepoel fera ses grands débuts

Si vous pensiez que les médias belges en font trop autour du Tour des Flandres et de Liège-Bastogne-Liège, vous n’avez encore rien vu. Si Remco Evenepoel parvient à remporter le Giro pour sa première participation, le pays sera en liesse et le rose colorera tout notre été. Voici 5 choses à savoir sur ce Tour d’Italie.

1. Le Giro a un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros

RCS Sport fait partie de RCS, une société de médias italienne qui publie des titres tels que le Corriere della Sera et La Gazzetta dello Sport. Le groupe réalise un chiffre d’affaires total d’un peu moins d’un milliard d’euros. Le Giro lui-même contribue à ces résultats à hauteur de 40 millions d’euros. 18 millions d’euros proviennent des sponsors, 15 millions d’euros des droits de télévision et 7 millions d’euros des recettes du lieu de départ.

2. RCS Sport possède presque toutes les grandes courses italiennes

(Andrea Mancini/NurPhoto/Shutterstock/Isopix)

Nous connaissons tous ASO-Amaury Sport Organisation, éditeur du journal sportif L’Equipe, mais aussi organisateur du Tour de France. Ce mastodonte possède également Paris-Roubaix et Liège-Bastogne-Liège. Beaucoup de gens pensent qu’ils sont les maîtres du monde du cyclisme et qu’ils n’ont pas de concurrence.

RCS Sport est cependant un acteur du circuit cycliste qu’il ne faut pas sous-estimer. L’entreprise a le monopole des courses italiennes. Outre le Giro, les deux monuments italiens, Milan-San Remo et le Tour de Lombardie, sont organisés par RCS. Au même titre que la prestigieuse course par étapes Tirreno-Adriatico. Le Tour des Émirats arabes unis leur appartient également, une course par étapes au printemps qui gagne en importance car les Émirats arabes unis sponsorisent l’équipe de Tadej Pogacar, récemment vainqueur de Liège-Bastogne-Liège et du dernier Tour de France.

3. Les droits TV ont été vendus à Eurosport

Le plus grand gagnant, en Belgique, de la participation de Remco Evenepoel au Giro est déjà connu. Il s’agit d’Eurosport, qui atteindra des chiffres d’audience record chez nous en mai. RCS Sport a conclu un accord exclusif avec Eurosport depuis 2017 – et le contrat court encore jusqu’en 2025. La chaîne paneuropéenne, qui appartient à l’américain Discovery, a les droits exclusifs de tous les événements cyclistes organisés par RCS. Par conséquent, nous n’aurons pas droit à Rodrigo Benkens, qui risque d’être particulièrement déçu de ne pas pouvoir commenter le Tour d’Italie cette année.

4.Le vainqueur gagne 265.688 euros

En 2020, Tao Geoghegan Hart a empoché un peu moins de 266.000 euros grâce à sa victoire. Le deuxième, Jai Hindley, est rentré chez lui avec 133.412 euros. Wilco Kelderman, qui a terminé troisième, a gagné 68.801 euros . En comparaison, le vainqueur du Tour de France reçoit 500.000 euros. Détail piquant: les coureurs ne sont pas autorisés à mettre cet argent sur leur compte personnel. Le butin est divisé entre tous les membres de l’équipe.

5. Et aussi ceci: Evenepoel portera le numéro 91

Isopix

Le compte à rebours est maintenant enclenché jusqu’au 8 mai pour voir si le dernier vainqueur belge d’un grand tour – Johan DeMuynck, lors de ce même Giro, en 1978 – aura un successeur. Le Giro commencera à Turin avec un contre-la-montre. Nous saurons bientôt où en est Evenepoel. Il partira en tant que leader de son équipe, avec le numéro 91. João Almeida, qui a déjà prouvé qu’il pouvait tenir bon dans les grands tours, devra se contenter d’un rôle de second. Il est clair que Patrick Lefevere, le patron de Deceuninck-Quick Step, fera tout pour que son golden boy soit heureux.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés