Ce cuissard intelligent permet de nettement améliorer les performances des cyclistes

Ce cuissard de cycliste ‘intelligent est équipé de capteurs et d’électrodes qui améliorent vos performances sur le vélo. Le rêve ultime de tout cycliste (amateur) est devenu réalité.

Contrairement aux vélos de course et à leur petit ordinateur de bord, les cuissards n’ont pas subi de changements majeurs au cours des dernières décennies. Cela va changer. La start-up britannique Impulse a créé un cuissard de cyclisme ultra-moderne qui utilise des capteurs électriques et l’intelligence artificielle (IA) pour renforcer les muscles des cyclistes pendant leurs déplacements. Une version pour les joggeurs et les adeptes des salles de musculation devrait également voir le jour l’année prochaine.

Capteurs et impulsions

Mis au point par Devon Lewis, doctorant à l’université de Southampton, ce cuissard améliore votre technique de cyclisme en envoyant de petites impulsions électriques aux quadriceps et aux ischio-jambiers.

Comment cela fonctionne-t-il ? Une série de capteurs surveille l’activité musculaire du cycliste tout au long de sa sortie. Les informations recueillies sont ensuite envoyées à un outil bénéficiant d’une IA placée dans le cuissard. Celle-ci défini alors quels muscles doivent être stimulés afin d’améliorer les performances du cycliste.

Lewis a mis au point son invention alors qu’il étudiait les connexions neuromusculaires à l’université. Il s’agit des connexions entre le cerveau et les muscles qui véhiculent les signaux chimiques pour provoquer la contraction du muscle. Impulse contourne cette connexion avec le cerveau en envoyant des signaux aux muscles au moyen d’impulsions électriques.

Sensation de picotements

Nous n’avons qu’une capacité limitée à contrôler nos muscles de façon naturelle, a expliqué M. Lewis au journal britannique The Times. En les stimulant directement avec de l’électricité, on peut les contrôler plus précisément, en obtenir plus et les faire se contracter plus fortement.

Ceux qui craignent de recevoir des décharges électriques en roulant à vélo n’ont pas à s’inquiéter: selon Lewis, ce n’est rien de plus qu’une légère sensation de picotements. C’est comme la petite surprise qu’on a quand on goûte de la nourriture épicée, dit-il. C’est un peu bizarre au début, mais on s’y habitue rapidement.