Près de 20% des Belges ne peuvent pas épargner

Il y a une quantité record d’argent sur les comptes d’épargne, mais tous les Belges ne sont pas pour autant en mesure de mettre de l’argent de côté. Une enquête menée par le site de comparaison TopCompare.be, en collaboration avec l’agence de recherche indépendante Profacts, révèle que près d’un Belge sur cinq ne parvient pas à faire des économies.

Fin mars, il y avait précisément 296,58 milliards d’euros sur les comptes d’épargne réglementés en Belgique. C’est environ un milliard d’euros de plus qu’en décembre. Le Belge continue donc à placer des sommes massives sur son livret vert. Toutefois, certaines personnes sont plus aptes que d’autres à mettre de l’argent de côté. Une enquête commandée par TopCompare.be auprès de 1.001 citoyens belges a montré que les différences peuvent être importantes.

L’épargne n’est pas pour tout le monde

L’enquête a montré que 61,5% des Belges peuvent épargner 10% ou moins de leurs revenus. Cependant, une proportion importante de ce groupe ne peut rien économiser. En effet, 18,5% de nos compatriotes ne peuvent absolument rien mettre de côté. Et près d’un Belge sur quatre (23%) peut épargner seulement 1 à 5% de ses revenus. À noter qu’il s’agit là du groupe le plus important. Ensuite, plus le montant de l’épargne augmente, plus le nombre de Belges qui sont en mesure d’épargner ces montants diminue. Ainsi, seuls 9% des Belges peuvent épargner 50% ou plus de leurs revenus.

TopCompare.be constate qu’il y a peu de différences entre la Flandre et la Wallonie. ‘Il y a une exception’, indique toutefois le comparateur dans un communiqué de presse. ‘Seuls 18 % des néerlandophones épargnent entre 1 et 5% de leur salaire, contre 30% des francophones. La différence de 12% est répartie sur les taux d’épargne les plus élevés’.

Fidélité au livret d’épargne

L’enquête montre également que les Belges restent très fidèles à leur compte d’épargne, malgré les faibles taux d’intérêt. Pas moins de 65% des Belges conservent leur argent sur un compte d’épargne. Mais 12% ne prennent même plus la peine de transférer leur argent d’un compte courant vers un compte d’épargne. Par ailleurs, plus d’un quart des Belges (28%) épargnent pour leur retraite. Cette forme d’épargne présentant un avantage fiscal.

En outre, 22% des Belges investissent le capital qu’ils épargnent chaque mois. Quentin Denis, CEO de TopCompare.be, souligne qu’il est important de porter les différentes possibilités d’épargne à l’attention des épargnants. ‘Les intérêts des comptes d’épargne traditionnels sont insuffisants pour battre l’inflation. Il est donc plus intéressant de se tourner vers certaines banques de niche qui proposent des taux d’intérêt plus intéressants’, explique Quentin Denis.

Investir comme une alternative

‘Il existe également de nombreuses alternatives pour les personnes qui ont moins peur du risque: L’assurance-épargne, la branche 23, l’investissement dans des fonds ou des biens immobiliers…’, poursuit-il. Il existe de nombreuses façons d’économiser. En comparant les différentes formules, vous pouvez trouver celle qui vous convient le mieux et qui vous donne le meilleur rendement.

Enfin, l’enquête montre également que l’immobilier reste l’une des alternatives les plus populaires au livret d’épargne. 16% des personnes interrogées préfèrent un tel investissement. Les Belges semblent également accorder une grande importance à l’écologie et à l’éthique, les énergies renouvelables et les fonds durables et/ou éthiques arrivant en deuxième position (13%). Le secteur de la santé et de la pharmacie complète le top 3 (13%).

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés