Pour Bill Gates, le futur de la réunion de bureau, c’est le métavers

Sur son blog, Bill Gates aime faire des paris sur l’avenir. Après avoir imaginé la fin de la pandémie et la suite de la vie sur Terre avec le virus, il épingle maintenant le futur de la réunion de bureau. Et pour lui, elle a lieu dans le métavers.

L’ancien patron de Microsoft, qui a longtemps été l’homme le plus riche de la Terre, voit disparaître la réunion classique par visio-conférence, en 2D, avec une petite fenêtre quadrillée par personne, au profit d’un monde 3D avec des avatars. Ce changement serait complet dans deux à trois ans, réfléchit-il.

Pour pouvoir accéder à ce monde, il faudra s’armer de lunettes de réalité virtuelle, et de gants. On est alors plongé dans une réalité virtuelle. Elle est déjà accessible dans certains jeux vidéos, mais ici elle sera plus interactive. D’aucuns la voient comme une forme de communication du futur, comme Bill Gates avec l’exemple de ces réunions de bureau à distance. Mais la définition du terme est toujours vague, pour d’autres, il s’agit plus d’un simple concept.

Le langage corporel

Pour Gates, le développement technologique a été énormément accéléré à cause de la pandémie. A l’aide de ces gants et de ces lunettes, il serait alors possible que l’avatar imite le langage corporel et les expressions du visage des personnes – élément important pour se faire comprendre et éviter les malentendus.

Une webcam intelligente qui reproduit un avatar qui imite nos expressions sera déjà disponible dès l’année prochaine, continue-t-il sur son blog. Microsoft sortira une version test. Ce système ne montrera pas notre tête, mais un avatar, pour les réunions classiques par écrans interposés, en 2D pour commencer.

« Comme si on était au bureau »

Il explique également qu’il a fait l’expérience de différents systèmes d’avatars en 3D, provenant d’autres marques que de celle qu’il a cocréée. Selon lui, elles sont proches d’une reproduction réaliste, « comme si on était vraiment ensemble au bureau ». Mais il admet qu’elles ne sont pas encore au point.

A voir si, d’un autre côté, la pandémie n’aurait pas montré que ce qui est important pour de nombreuses personnes et leur bien-être au travail, c’est le contact social et humain, et pas une nouvelle forme de réunion en ligne. D’ailleurs, plus de 60% de la génération z ne voient pas le métavers conquérir le monde.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20