PlayStation se passera à nouveau de l’E3 contrairement à Xbox: deux stratégies différentes

L’E3, la grand-messe du jeu vidéo qui se tiendra du 9 au 11 juin prochain, n’accueillera pas PlayStation pour la 2e année consécutive. Une décision prise par Sony qui déploie sa propre stratégie marketing.

C’est Sony qui l’a annoncé au site GamesIndustry.biz : PlayStation ne sera pas présent au salon de l’E3 alors que sa PS5 doit sortir en fin d’année. ‘Nous avons un grand respect pour l’ESA (Entertainment Software Association, société qui organise l’événement), mais nous ne pensons pas que la vision de l’E3 2020 soit le bon endroit pour présenter nos projets cette année’, a déclaré le porte-parole de Sony Entertainment.

À la place, Sony dit vouloir participer à des ‘centaines’ d’événements grand public à travers le monde. Comprendre: plutôt que de participer à un événement gigantesque inondé par les exclusivités de chacun, PlayStation veut plutôt aller au contact de se communauté. Outre la PS5, la PS4 va voir arriver ses derniers bijoux avec Final Fantasy VII Remake, Cyberpunk 2077 ou encore The Last of Us 2.

Il s’agit quand même d’un petit tremblement de terre dans le monde du gaming. Car Sony a toujours présenté ses PlayStation durant l’E3 justement. En tout cas les premières images. La tendance s’est inversée toutefois avec la PS4 Pro en 2016.

À l’inverse, la Xbox a le champ libre et sera bien présente à Los Angeles en juin prochain. Le boss Phil Spencer a tweeté ce matin que son équipe ‘travaillait dur’ en vue de l’E3. Il insiste aussi sur ‘le partage’ des talents et des échanges possibles dans ce salon.

Chacun sa voix. Mais si Xbox a déjà pris de l’avance en présentant officiellement sa console en décembre dernier (elle doit aussi débarquer à l’hiver prochain), Sony, en révélant simplement le logo de la PS5, a fait un bien plus grand buzz. En fait, la communauté PlayStation est telle et la marque a pris tellement d’avance avec la PS4 que Sony peut se la jouer solo.

Lire aussi : Microsoft dévoile sa nouvelle console, la Xbox Series X

L’E3 en difficulté

Pour l’E3 par contre, ce n’est pas une bonne nouvelle. On sait aussi que Xbox ne misera pas tout sur l’E3, et que la console Xbox Series X devrait se livrer au compte gouttes. D’ailleurs l’année dernière, Microsoft s’était installé en marge du salon et pas à l’intérieur du Convention Center. Même chose pour Electronic Arts qui boude le salon depuis plusieurs années, tout comme Activision.

L’annonce de Sony a en tout cas obligé l’ESA à réagir dans une réponse très formelle:

‘L’E3 est un événement emblématique célébrant l’industrie du jeu vidéo et mettant en vedette les personnes, les marques et les innovations redéfinissant le divertissement aimé par des milliards de personnes à travers le monde.’

ESA.

Il y aura même du neuf:

‘L’E3 2020 sera un salon passionnant et énergique présentant de nouvelles expériences, partenaires, espaces d’exposants et une programmation qui divertira les nouveaux et les anciens joueurs. L’intérêt des exposants pour nos nouvelles activités attire l’attention des marques qui considèrent l’E3 comme une opportunité clé de se connecter avec les fans de jeux vidéo du monde entier.’

ESA.

Bref, tout baigne. Sauf que le salon est un peu victime de son succès: trop gros, trop hollywoodien, si bien qu’une annonce est souvent noyée dans une autre. Et puis ça coûte relativement cher de posséder un stand. Près de 20 millions de dollars selon certaines sources pour Sony.

Le géant nippon préfère sans doute organiser son propre événement, mettre en place son propre timing, maîtriser ses révélations jusqu’à la sortie de la console nouvelle génération. En fait, PlayStation brille et brillera par son absence. Se faire rare, c’est aussi une stratégie marketing.

Lire aussi : Les moments forts du CES de Las Vegas

Plus
Lire plus...
Marchés