Le grand gagnant des métaux précieux de 2022 n’est pas l’or

Le cours de l’or a fortement évolué au cours de l’année, après avoir grimpé en flèche début d’année, il s’est effondré aux deuxième et troisième trimestres 2022, avant de remonter ces dernières semaines. Une année très mouvementée pour l’or donc, mais qui s’est révélée beaucoup plus intéressante pour un autre métal précieux : le platine.  

L’actualité : le platine a vu son cours augmenté de 5 % sur la journée de jeudi pour s’échanger à 1.054,86 $ l’once vendredi, en hausse de plus de 20 % depuis le début du trimestre.

  • Le métal devrait connaitre son meilleur trimestre depuis 2009, prédit CNBC.

En comparaison : l’or et le palladium ont respectivement chuté d’environ 1 et 4 %, alors que l’argent a augmenté d’environ 3 %.

Le détail : le platine doit en partie sa bonne santé à la Chine.

  • Depuis 2019, l’Empire du Milieu a importé des quantités astronomiques de platine, ce qui a réduit l’approvisionnement en surface pour le reste du monde.
  • « Cette situation, combinée aux prix plus élevés qui seront probablement nécessaires pour écouler les stocks chinois sur le marché intérieur, pourrait avoir une incidence importante sur la détermination des prix du marché du platine », selon le World Platinum Investment Council.

Une offre limitée pour une demande croissante

Le Conseil anticipe une demande croissante de 19 % en 2023 pour ce métal précieux utilisé en bijouterie, en horlogerie, pour des équipements de laboratoire, en médecine dentaire et dans l’industrie automobile, qui sera confrontée à un déficit de platine puisque l’offre n’augmente que de 2 %.

  • Une demande en hausse qui sera en partie exercée par l’industrie automobile.
  • Du côté de la joaillerie, la demande devrait rester constante tout au long de 2023.
  • « Malgré les vents contraires de l’économie, la demande industrielle en 2023 augmentera de 10 % et sera bien supérieure à la moyenne décennale », prédit le WPIC.
  • Enfin, « la demande de barres et de pièces devrait faire un bond de 49 % en 2023, entraînant une hausse de la demande globale d’investissement ».

Les actions en hausse

L’envolée du cours du platine est évidemment une bonne chose pour les actions qui y sont liées. Elles affichent ainsi de solides gains trimestriels.

  • Impala Platinum a grimpé de 31,7 %.
  • Anglo American Platinum et Sibanye Stillwater ont respectivement gagné 21 et 17,6 % jusqu’au 27 décembre.

Une hausse bienvenue, après deux années complexes : en 2020, peu après le début de la pandémie, le marché du platine a affiché un déficit en raison de la paralysie de l’industrie. Le marché a connu une importante envolée en février 2021, grâce à une demande pour le métal record depuis 6 ans, conséquence d’une demande en hausse de l’industrie et de l’intérêt grandissant des investisseurs. Le platine a en effet gagné en popularité à mesure que ces derniers se sont rendu compte que le métal jouerait un rôle dans la transition mondiale vers des énergies propres.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20