Le pic du dollar pourrait être plus proche qu’on ne le pense

Avec l’inflation toujours élevée aux États-Unis et la Fed qui est loin d’arrêter ses hausses des taux d’intérêt, on pourrait être amené à penser que le dollar est encore loin d’avoir atteint son pic, au détriment d’autres monnaies. Mais Goldmans Sachs nuance : d’autres éléments laissent penser le contraire.

Pourquoi est-ce important ?

L'euro vaut moins d'un dollar, il faut 150 yens pour un dollar et 7,3 yuans pour un dollar. Malgré les avantages qu'une monnaie forte peut avoir, il y a aussi des désavantages. D'un côté, la vie de ceux qui doivent acheter des produits en dollars, comme le pétrole, devient plus chère, mais de l'autre, cela peut plomber les exportations des États-Unis, et impacter les entreprises avec une exposition internationale.

L'essentiel :

  • Le dollar est à son plus haut en vingt ans, notamment grâce aux hausses des taux d'intérêt de la Fed, décidées plus tôt et plus fort qu'ailleurs, pour faire face à l'inflation. Or, l'inflation est toujours élevée, et la Fed va continuer à augmenter les taux d'intérêt... le dollar devrait donc continuer à s'envoler, peut-on raisonner.

Dans l'actu :

  • Ce n'est pas si simple que cela, note Goldman Sachs dans un rapport publié à la fin de la semaine passée
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Meer premium artikelen
Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20