L’année à venir pourrait faire très mal à Apple, épargné jusqu’ici en 2022

Alors que les Big Tech se sont effondrées en 2022, Apple a fait office d’exception. Les facteurs macroéconomiques n’ont en effet eu qu’un impact limité sur les actions et la capitalisation boursière de la marque à la pomme, mais le pire pourrait l’attendre en 2023.

Dans l’actualité : l’allégement des restrictions Covid-19 de la Chine dans un contexte de prolifération accrue du virus nourrit de nombreuses incertitudes concernant le fabricant d’iPhone.

  • L’activit
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20