Nulle part ailleurs en Europe on ne boit autant de soda qu’en Belgique

C’est le triste constat établi par Eurostat. La consommation de boissons sucrées en Belgique est bien plus élevée que dans les autres pays de l’Union européenne.

Les chiffres les plus récents de la consommation de soda datent de 2019. Et ils sont sans appel pour la Belgique: 20% des Belges consomment au moins une boisson sucrée par jour. C’est plus de deux fois plus que la moyenne de l’Union européenne. Notre pays est suivi par Malte et l’Allemagne qui tournent autour des 12%. Les meilleurs élèves sont l’Estonie (2%), la Lituanie et la Finlande (3%).

Face à une telle différence, Eurostat confirme que les critères d’évaluation ont été les mêmes partout dans les pays étudiés.

Au niveau global, les hommes consomment en moyenne plus de sodas que les femmes. Les jeunes plus que les moins jeunes.

Baisse du taux de sucre

Le danger du sucre pour la santé n’est certainement pas une nouvelle problématique. Depuis longtemps, les géants des sodas promettent de baisser le taux de sucre dans leurs boissons.

Ici en Belgique, les fabricants des boissons rafraichissantes ont décidé de réduire la teneur en sucre de 7% d’ici 2025, a annoncé le 29 juin dernier l’Association royale de l’industrie des eaux et des boissons rafraichissantes (FIEB). Sur la période 2021-2020, l’industrie affirme avoir déjà baissé la teneur en sucre de 20%.

Pour jouer les substituts sans altération de goût, des édulcorants, la stévia ou l’aspartame sont notamment utilisés.

Il faut savoir que la teneur en sucre n’est pas partout pareil au sein des pays de l’UE. L’association française Que choisir a comparé 53 boissons sucrées. En moyenne, chaque verre de 25 cl contenait 4,2 morceaux de sucre ! Avec une pointe à 7 morceaux pour le Coca-Cola normal de 33 cl, le champion toute catégorie.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés