Nouveau changement en marche pour Twitter et cette fois, ce sont les utilisateurs qui vont casquer

Désormais à la tête de Twitter, Elon Musk ne manque pas d’idées pour révolutionner la société, notamment pour diversifier ses sources de revenus. C’est ainsi qu’il envisage de faire de la vérification des comptes – le fameux badge bleu – une fonctionnalité payante de la plateforme.

Pourquoi est-ce important ?

L’arrivée d’Elon Musk à la tête de Twitter ne marque pas qu’un changement au sein du personnel – avec de possibles licenciements de masse – ni même au niveau de la liberté d’expression. Dans sa quête de rendre le réseau social moins dépendant de la publicité en matière de revenus, le milliardaire envisage de faire casquer les utilisateurs pour une fonctionnalité très convoitée.

Dans l’actu :

  • Elon Musk veut rendre la vérification payante sur Twitter, rapporte The Verge.
  • La fonctionnalité sera intégrée à l’abonnement premium de la plateforme, Twitter Blue, qui donne accès à divers avantages exclusifs.
  • À l’heure actuelle, l’abonnement est proposé au prix de 4,99 $, mais il devrait passer à 19,99 $ par mois, selon les exigences du nouveau propriétaire de la plateforme.

Les détails

  • Les actuels détenteurs du convoité badge bleu signifiant que le compte est vérifié et donc, qu’il appartient bien à la personne ou à la marque auquel il prétend appartenir, auront 90 jours pour s’abonner à Twitter Blue, une fois que la nouvelle version sera lancée. S’ils ne le font pas, ils perdront tout simplement leur badge.
  • La nouvelle formule devrait être lancée dans les prochains jours. Les employés de Twitter travaillant dessus ont jusqu’au 7 novembre pour lancer la fonctionnalité, sinon ils risquent d’être licenciés, précise The Verge.
  • Cette nouvelle apparait alors qu’Elon Musk lui-même a indiqué sur sa plateforme que « l’ensemble du processus de vérification est en cours de refonte ». De quoi imaginer que le badge bleu ne serait plus réservé aux personnalités, marques ou personnes d’intérêt général ? C’est possible.

On notera par ailleurs le très intéressant échange entre Jason Calacanis, un investisseur américain, et Elon Musk sur la plateforme préférée de ce dernier. En réponse au sondage publié par le premier demandant combien les utilisateurs seraient prêts à payer pour être vérifiés et obtenir le badge bleu de Twitter, pour lequel il a reçu plus de 770.00 réponses à 13h ce lundi 31 octobre, avec 80,4% des voix pour l’option « Je ne paierai pas », le nouveau propriétaire de l’oiseau bleu a répondu : intéressant.

Suffisamment intéressant pour le faire changer d’avis ? Les prochains jours nous le dirons.

Et après?

  • Cela fait à peine trois jours que le rachat de Twitter est effectif et le PDG de Tesla a déjà procédé à plusieurs changements et fait part de ses projets. L’homme n’a pas de temps à perdre et ça se voit.
  • Malheureusement, pour les actuels employés de la société, satisfaire ses exigences ne serait pas chose aisée. Certains ont déjà dû travailler tard durant le weekend, sous la menace de perdre leur poste. Une tyrannie se met-elle en place? C’est bien possible.
  • En tout cas, la révolution de Twitter semble déjà être en marche.
Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20