« Nos 90.000 salariés n’y sont pour rien »: alors que de nombreuses entreprises occidentales quittent la Russie, le groupe Mulliez (Auchan, Leroy Merlin, Decathlon) reste

Le groupe français qui détient Auchan, Leroy Merlin et Decathlon annonce qu’il ne cessera pas ses activités en Russie. La chaine de magasins de bricolage Leroy Merlin notamment y concentre un cinquième de ses activités. Mais l’approvisionnement des magasins pourrait devenir compliqué.

Des rumeurs circulaient comme quoi le groupe français de la grande distribution, qui détient Auchan et Leroy Merlin notamment, allait suspendre ses activités en Russie, suivant alors le mouvement de nombreuses autres entreprises occidentales qui depuis deux semaines maintenant font un grand exode. Mais dans les colonnes du média russe Kommersant, le groupe dément.

« Nous sommes surpris d’entendre de telles rumeurs sur le marché. Il n’y a aucune raison de leur faire confiance : nos magasins continuent de fonctionner comme d’habitude », déclare le groupe. Côté occidental, le groupe ne fait cependant pas de sortie officielle sur le fait qu’il continue ses activités en Russie.

400 magasins et 90.000 salariés

La première justification est d’ordre économique. Le groupe, présent depuis 2002, compte 400 magasins sur le territoire russe, dont 235 supermarchés Auchan, plus de 100 magasins Leroy Merlin, et quelque 60 enseignes de Decathlon, rapporte BFM Business.

La chaine de supermarchés Auchan réalise 10% de son chiffre d’affaires dans le pays. Pour Leroy Merlin la perte serait encore plus colossale : le groupe y exerce presqu’un cinquième de ses activités (18%).

Une autre justification est d’ordre social. Le groupe compte 90.000 salariés en Russie, qui « n’y sont pour rien dans le déclenchement de la guerre et ils ont besoin de leur travail », explique une source interne du groups au média français Les Echos.

Problème d’approvisionnement?

Avec les différents embargos et sanctions économiques qui se multiplient, l’approvisionnement pourrait se compliquer cependant. Auchan s’alimente majoritairement auprès de fournisseurs locaux (à hauteur de 90%), tandis que Decathlon importe tout. Leroy Merlin encore importe 40% des marchandises que la chaine vend. Lorsque les stocks – qui diminuent déjà – seront vides, des fermetures pourraient tout de même avoir lieu.

Les supermarchés Auchan situés en Ukraine restent pour l’heure également ouverts ; seuls deux sur les 43 sont fermés. La chaine essaie de s’approvisionner depuis la Pologne. Les enseignes Decathlon et Leroy Merlin ont toutes fermées, pour des raisons de sécurité, indique le groupe. Mais trois magasins sont utilisés pour stocker du matériel pour les hôpitaux.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20