Nike s’attaque à un marché délaissé par les autres

Nike prévoit de lancer sur le marché l’année prochaine une version sportive du hijab pour les femmes musulmanes. La société a développé une version du foulard traditionnel spécialement conçue pour les athlètes musulmanes.

Le Pro Hijab de Nike est fabriqué à partir de matériaux légers combinés avec une seule couche de mailles, permettant ainsi une ventilation optimale tout en restant opaque.

Le mois dernier, Nike a présenté le Pro Hijab dans une publicité où l’on découvre des athlètes musulmanes s’adonnant à la course, au skateboard ou encore à la boxe.

La publicité de Nike a suscité plusieurs controverses.

Selon certains critiques, cette publicité serait une représentation biaisée des femmes musulmanes. Toutefois, selon Nike, le produit a été testé par des athlètes au Moyen-Orient afin de s’assurer qu’il répondait aux exigences culturelles.

Audience de masse

Nike rejoint ainsi d’autres marques mondiales du secteur du prêt-à-porter qui ont commencé à s’intéresser à la mode musulmane. En Février 2016, Uniqlo s’est associé avec la styliste Hana Tajima dans le cadre de la création d’une collection comprenant également des hijabs.

Selon un rapport de Thomson Reuters, l’année dernière, dans le monde, les dépenses de consommation de la population musulmane en vêtements se sont élevées à 243 milliards dollars.

Les musulmans représentent actuellement 23% de la population mondiale, un pourcentage qui devrait passer à 29,7% d’ici 2050, selon Pew Research Center.

Un porte-parole du Comité International de la Croix-Rouge en Irak a souligné que la publicité touche l’insécurité des femmes au sein la société et devient ainsi un outil d’autonomisation plutôt que juste la vitrine d’un produit.