Navire détourné en mer Rouge : vers une nouvelle crise de Suez, en pire, pour le trafic international ?

En s'en prenant à un cargo en mer Rouge, les rebelles yéménites ont fait apparaître une nouvelle menace sur l'échiquier du transport de fret maritime. Déjà, des navires font demi-tour. Or, ce chenal voit passer 40% du flux mondial et mène au fameux canal de Suez.

Le contexte : ce dimanche, les rebelles houthis qui contrôlent une partie du Yémen ont pris à l'abordage et détourné de sa course un navire en mer Rouge.

Un cargo qui n'a rien à voir avec Israël

Ces rebelles d

Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus