Musk continue d’envoyer des lettres d’amour à la Chine… mais est-ce bien réciproque ?

Elon Musk, le patron de Tesla, ne cache pas son immense admiration pour la Chine. Dans un récent tweet, il a réitéré son amour pour le pays. Toutefois, comme c’est souvent le cas avec ses tweets, on ne sait pas très bien ce qu’il veut dire exactement.

Musk est connu pour envoyer des tweets mystérieux avec une régularité d’horloger. Lundi soir, il s’y est encore mis. Il a tweeté un poème en chinois, qu’il a précédé du mot « Humanité » écrit en anglais.

« Les gens brûlent la tige de haricot pour faire cuire les haricots,
ils filtrent pour en extraire le jus.
La tige de haricot a été brûlée sous la bouilloire,
et les haricots dans le chaudron ont gémi :
Nous sommes issus de la même racine ;
Pourquoi devrions-nous nous brûler l’un l’autre avec tant d’impatience ? »

Ce poème, appelé « Le quatrain des sept pas », est très célèbre en Chine et fait référence à une querelle entre deux frères.

Musk admire la Chine

La raison pour laquelle Musk a partagé ce poème sur Twitter reste un mystère. Ce qui n’est par contre pas un secret, c’est la grande admiration qu’il porte pour la Chine. En septembre, par exemple, il n’avait pas tari d’éloges envers elle lors de la Conférence mondiale sur l’Internet (également connue sous le nom de Sommet de Wuzhen).

« Mon observation honnête est que la Chine met beaucoup de ressources et d’efforts dans l’application des dernières technologies numériques dans diverses industries, y compris l’industrie automobile, faisant de la Chine un leader mondial de la numérisation », avait-il déclaré. Musk était alors présent virtuellement à l’événement.

En juillet, il avait déjà vanté la prospérité économique de la Chine.

« La prospérité économique que la Chine a atteinte est vraiment étonnante, notamment en termes d’infrastructures ! J’encourage les gens à visiter la Chine et à la voir de leurs propres yeux », avait-il tweeté.

L’amour est-il réciproque ?

La question reste de savoir si l’amour est réciproque. La Chine a indiqué à plusieurs reprises cette année qu’elle n’était pas une grande fan de Tesla. L’été dernier, un rapport de l’Association chinoise des voitures particulières a montré que les chiffres de vente avaient fortement baissé dans le pays. Selon ce rapport, Tesla a vendu 8.621 voitures en juillet, soit une baisse de 70% par rapport à juin.

Selon les critiques, la chute brutale des ventes envers les consommateurs chinois est le signe des problèmes croissants auxquels l’entreprise est confrontée dans le pays. Tesla doit faire face à une concurrence accrue de la part des fabricants chinois de voitures électriques, tels que Nio et Xpeng. En outre, l’entreprise de Musk a subi un grave préjudice d’image lorsqu’elle a dû rappeler cet été la quasi-totalité des voitures produites dans son usine géante de Shanghai. Il y avait un problème avec le régulateur de vitesse.

Les régulateurs chinois ont également mis en doute la qualité des Model 3 de Tesla produits à Shanghai. Enfin, il ne faut pas oublier que la Chine n’autorise plus les militaires à utiliser les véhicules Tesla. Le pays craint que les voitures du constructeur automobile américain ne soient utilisées à des fins d’espionnage.

Plus
My following

Analyse boursière: KBC Securities relève l’objectif de cours pour Floridienne

01/12/2021 12:36

(ABM FN) KBC Securities a relevé mercredi l’objectif de cours pour Floridienne de 620 à 640 euros avec une recommandation Conserver inchangée. 

Le courtier a changé de modèle après que la société holding a présenté une mise à jour montrant une croissance significative de la division Life Science, une amélioration de la rentabilité de la division Gourmet Food et une excellente performance des activités de recyclage de la division Chemicals.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20