Musk a vendu beaucoup d’actions récemment, que va-t-il faire de tout cet argent?

Depuis le sondage d’Elon Musk sur Twitter pour savoir s’il devait vendre 10% de ses actions, les théories concernant ses motivations vont bon train. Impôts, intérêts sur des prêts ou encore des investissements dans son autre entreprise, SpaceX?

Entre le 8 novembre et le 28 décembre, Musk a activé des options pour acheter des actions. Il a eu droit à 22,9 millions d’actions de Tesla, desquelles il a vendu une partie. Cette vente lui a rapporté 16,4 milliards de dollars. Les options lui permettent d’acheter des actions au prix au moment où le contrat a été fixé, c’est-à-dire à 6,24 dollars l’unité (elles valent aujourd’hui plus de 1.000 dollars). En août 2022, ces actions allaient être perdues.

La raison première de cette vente massive est l’impôt que Musk doit payer. Il s’est d’ailleurs récemment vanté sur les réseaux sociaux de payer le plus important impôt de l’histoire des Etats-Unis, à hauteur de 11 milliards de dollars (calculé sur la valeur totale des options activées). Sur les cinq milliards restants, il devra encore payer deux milliards d’impôts sur le revenu à l’Etat de Californie.

Étant donné qu’il a récemment déménagé, son domicile comme le siège de Tesla, à Austin au Texas, où cette taxe locale n’existe pas, sa taxe à payer à la Californie pourrait être revue en partie, note CNN Business, qui fait une analyse de la situation. Le média pense avoir une piste pour savoir ce qu’Elon Musk fait de son argent.

Du cash pour SpaceX?

Il s’agit de la première fois en 12 ans depuis que Tesla est devenue une entreprise cotée en bourse que Musk retient de l’argent de la vente d’actions. Normalement, il ne vend d’actions que pour payer ses taxes et impôts, voire les intérêts sur ses prêts (qu’il contracte en mettant ses actions en garantie).

Entre le 8 novembre et le 28 décembre, Musk a activé les options lors de 11 journées distinctes. Le jour même, il a immédiatement revendu des actions, au nombre de 10,3 millions. Calculée au prix de l’action (un peu plus de 1.000 dollars), cette vente lui rapporte alors la somme pour payer les 11 milliards de dollars d’impôt.

Lors de la vente d’actions, un document doit être introduit à la SEC, autorité qui réglemente le marché. Dans ces documents, appelés filings, Musk a indiqué vendre ces actions « uniquement pour satisfaire aux obligations de retenue d’impôt de la personne déclarante liées à l’exercice d’options sur actions ».

Mais il a vendu plus d’actions que les 10,3 millions. Le 28 décembre par exemple, 219.000 actions étaient vendues avec la mention « uniquement pour satisfaire aux obligations de retenue d’impôt ». Plus tard dans la journée, il a vendu 715.000 actions supplémentaires, lui rapportant 776 millions de dollars. Dans le filing, il a alors indiqué que la vente était « partiellement » effectuée pour répondre aux impôts.

Le jour suivant, SpaceX a introduit des filings indiquant avoir reçu 337,4 millions de dollars en investissements, sans donner le nom de la personne. Corrélation n’est pas causalité, mais ce n’est pas la première fois cette année qu’une telle déclaration de SpaceX suit une vente d’actions de la part de Musk.

Entre le 9 et le 11 novembre, Musk avait vendu 5,4 millions d’actions (sans donner de raison dans le filing) – non achetées via les options, mais qu’il détenait depuis plus longtemps, dans un trust. Elles lui ont rapporté 5,8 milliards de dollars (taxés à hauteur de 1,2 milliard de dollars). Le 15 novembre, SpaceX a introduit un document à la SEC pour renseigner l’investissement anonyme de 388 millions de dollars.

SpaceX a besoin d’argent

Ces investissements interviennent à un moment où SpaceX est à la quête de financements. L’entreprise connaît certains déboires. Musk avait par exemple envoyé un email à ses employés, mi-novembre, pour leur indiquer que si les fusées Starship n’étaient pas opérationnelles en 2022, avec une certaine cadence de vols, l’entreprise risquerait la faillite. Tout comme Starlink, les satellites de SpaceX qui envoient une connexion internet depuis l’espace. Des nouveaux satellites doivent être envoyés en orbite, mais cette livraison nécessite également la nouvelle fusée.

Musk a également indiqué vouloir augmenter la production de récepteurs Starlink, mais que cette hausse aurait besoin de capitaux.

Dans son email, Musk se plaignait des problèmes des moteurs des fusées. Entre-temps, il a indiqué sur Twitter que les soucis étaient en train d’être résolus. Mais le lancement de la fusée a ensuite été retardé jusqu’au 28 février au moins, le temps que l’autorité de l’aviation mène son enquête environnementale. Le site de lancement au Texas est situé à côté d’une réserve naturelle importante pour la faune et la flore.

Comme le veut l’adage, le temps, c’est de l’argent. Si ces contretemps sont résolus à temps, la valeur marchande de l’entreprise devrait décoller. Elle est estimée aujourd’hui déjà à 100 milliards de dollars.

Combien d’argent y a investi Musk?

En 2021, avant les deux sommes citées, SpaceX avait reçu 1,2 milliard de dollars en investissements. Le nom des personnes derrière ces investissements n’a pas été divulgué à la SEC. Il est cependant difficile d’automatiquement imputer ces paiements à Musk, car il n’est pas aisé de savoir combien d’argent liquide le CEO avait avant sa vente d’actions qui a débuté en novembre.

Il a beau être l’homme le plus riche du monde, sur sa fortune de 275 milliards de dollars, 250 milliards de dollars représentent les actions et options sur des actions de Tesla qu’il possède. Il ne reçoit pas de salaire pour ses activités. Ce qui pourrait aussi être un indice qu’il veuille investir dans SpaceX : s’il veut avoir de l’argent, le seul moyen qu’il a est de vendre des actions (et il est en train de vendre 10% des actions qu’il possède).

Un dernier indice est encore qu’il est bien au courant que pour l’heure, SpaceX est un gouffre financier, comme il l’a indiqué sur Twitter en février. Si toutes les entreprises de satellites ont fait faillite, il veut que Starlink soit la première à réussir.

Si dans les mois à venir, Musk continue à vendre des actions, puis SpaceX à introduire des filings reprenant des investissements anonymes un court laps de temps après, il pourrait devenir de plus en plus évident que le spaceboy Musk injecte ces sommes dans son entreprise privée ; ou alors simplement une partie de la somme qui lui reste de la récente vente d’actions.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20