JPMorgan réclame 162 millions de dollars à Tesla

La banque américaine JPMorgan exige que Tesla paie 162,2 millions de dollars de dommages et intérêts pour la violation par Elon Musk d’un contrat de souscription d’actions.

JPMorgan a déposé une plainte auprès du tribunal fédéral de Manhattan. La plainte concerne un accord avec Tesla concernant des warrants. Un warrant est un type d’option qui donne à quelqu’un le droit d’acheter ou de vendre des titres à un prix prédéterminé avant ou à une date spécifiée. La banque américaine réclame 162,2 millions de dollars.

560 dollars

JPMorgan allègue que Tesla a violé les termes d’un contrat signé par les sociétés concernant la revalorisation des bons de souscription. La banque américaine avait acheté des bons de souscription à Tesla en 2014, lorsque la société cherchait des capitaux pour financer la construction de la Gigafactory d’origine.

Initialement, les sociétés se sont entendues sur un prix d’exercice de 560,6388 $. Si les bons de souscription expiraient et que le cours de l’action Tesla était inférieur à ce prix d’exercice, aucune des deux sociétés ne devrait quoi que ce soit à l’autre. Mais si le prix de Tesla était supérieur au prix d’exercice à l’échéance, la société de Musk devrait en principe remettre des actions valant la différence de ces prix, selon JPMorgan.

JPMorgan avait inclus plusieurs mécanismes de sécurité dans l’accord avec Tesla. L’un était une protection contre les annonces de fusions ou d’acquisitions majeures qui pourraient affecter le cours de l’action Tesla. Si une telle chose se produisait, la banque et le constructeur automobile pourraient s’entendre sur un nouveau prix d’exercice pour les bons de souscription.

« Retirer Tesla de la bourse »

Et c’est exactement ce qu’il s’est passé en 2018. Musk a annoncé via Twitter qu’il envisageait de retirer Tesla de la bourse au prix de 420 dollars par action. Selon JPMorgan, cette annonce donnait à la banque le droit de modifier les termes du contrat et le prix d’exercice. La banque a abaissé le prix d’exercice à 424,66 $. Il a ensuite été porté à 484,35 $, lorsque Tesla a déclaré qu’il n’avait plus l’intention de retirer la société de la bourse.

Le constructeur automobile a déclaré dans une lettre en 2019 que « la banque a été déraisonnablement rapide pour tirer parti des changements dans la volatilité des actions de Tesla ». Le constructeur de voitures électriques l’a qualifié d' »intervention opportuniste ». JPMorgan a répondu et « rejeté toutes les allégations », mais les deux parties ne se sont pas parlé pendant les deux années qui ont suivi. JPMorgan a effectué un autre ajustement du prix d’exercice à 96,87 $ en août 2020 pour tenir compte du fractionnement des actions de Tesla.

Les bons de souscription ont expiré en juin et juillet 2021. Le cours de l’action Tesla avait déjà monté en flèche à ce moment-là. Les mandats étaient donc « dans la monnaie », indique l’acte d’accusation. Lorsque la banque a contacté Tesla pour effectuer le paiement, la société « a réitéré ses objections aux changements ». Tesla est parvenu à un règlement (limité) avec JPMorgan, mais « a refusé de payer l’intégralité du montant dû », affirme la banque, déclenchant une « clause de résiliation anticipée ».

JPMorgan affirme que Tesla devait encore 228.775 actions à la fin de la transaction, et ces actions valent 162,2 millions de dollars sur la base du cours de l’action Tesla à l’époque.

Plus
My following

ABO-Group a un nouveau directeur financier

26/11/2021 17:00

(ABM FN) La société d'ingénierie ABO-Group a trouvé un nouveau directeur financier en la personne de Floris Pelgrims. C'est ce qu'a annoncé ABO-Group dans un communiqué de presse publié vendredi soir.

Floris Pelgrims prendra ses fonctions le premier janvier 2022 en tant que nouveau directeur financier et responsable de la conformité pour ABO-Group Environment. Il était dernièrement directeur financier chez BESIX Stay.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20