Moderna veut facturer les gouvernements 50 dollars par vaccin

EPA

Le prix du vaccin en développement chez Moderna pourrait être assez élevé. Selon le journal britannique Financial Times, la société de biotechnologie souhaiterait facturer le traitement entre 50 et 60 dollars (40 et 50 euros) aux gouvernements. Un coût exorbitant, que seuls les pays riches pourront se permettre.

Le prix annoncé est au moins deux fois plus élevé que les chiffres annoncés par les autres firmes pharmaceutiques pour leur candidat vaccin. Moderna prévoit donc de se concentrer sur les pays riches, comme les États-Unis, qui peuvent se permettre une telle facture. Selon les sources, le prix final n’est pas encore fixé, mais ce serait dans cette fourchette.

Premiers résultats prometteurs

Ce mardi, Moderna a annoncé que les tests sur les singes avaient montré des résultats prometteurs. Les animaux qui ont reçu le vaccin ont été intentionnellement infectés par le virus et ont réussi à rapidement s’en défaire, expliquent les chercheurs.

Le candidat de la société de biotechnologie américaine est le premier vaccin des États-Unis à passer à la troisième phase des tests. 30.000 personnes se sont inscrites pour cette phase finale des essais cliniques.

Ces tests sont menés en collaboration avec l’Institut national des maladies infectieuses américain, présidé par Anthony Fauci. L’expert mondialement reconnu a déclaré cette semaine qu’il s’attendait à ce qu’un vaccin soit disponible aux États-Unis au début de l’année prochaine. Il n’y a aucune garantie que le vaccin sera efficace, mais Fauci reste ‘prudemment optimiste’.

Depuis le début de l’année, Moderna a vu ses actions en bourses grimpées de près de 325%, entre autres grâce aux résultats prometteurs pour ce nouveau vaccin.