Moderna livrera 20% de vaccins en moins que prévu durant la première semaine de février

Isopix

Moderna livrera près 20% de vaccins en moins que prévu durant la première semaine du mois de février. C’est en tout cas ce qu’indique l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). Un retard qui vient se superposer à des problèmes similaires rencontrés chez AstraZeneca et Pfizer/ BioNTech. 

Alors que 31.200 doses étaient initialement prévues, la Belgique n’en recevra que 25.200. L’AFMPS a en effet appris ce vendredi matin qu’un cinquième- approximativement- des vaccins escomptés ne seraient pas livrés la semaine du 1er février. 

‘Nous n’avons pas encore  plus d’informations sur l’impact sur les livraisons futures.’ Deux premières livraisons  ont déjà été effectuées en janvier: l’une de 8.400 doses et l’autre de 13.200 doses. ‘Cela semble être un problème européen, puisque d’autres États membres de l’UE sont concernés’, explique l’Agence. 

Une annonce qui survient après qu’un retard dans les livraisons des vaccins AstraZeneca et Pfizer ait également été annoncé. 

Mardi dernier, on apprenait également que Sanofi devrait aider Pfizer et que l’entreprise transnationale française allait conditionner environ 100 millions de doses pour l’Union européenne d’ici 2021. Une grande partie de ces doses  serait néanmoins destinée à la France. 

L’entreprise travaille aussi en parallèle sur deux projets de vaccins qui ont pris du retard et qui ne devraient pas voir le jour avant  la fin de l’année.