Michael Phelps donne de l’espoir aux hyperactifs

Michael Phelps, le champion olympique huit fois médaillé d’or à Beijing, a-t-il accompli son exploit malgré son problème de TDAH (Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité) ou grâce à lui ?

C’est la question que des médecins, parents et éducateurs se posent. M. Phelps a indéniablement des qualités physiques qui lui ont permis d’atteindre ce niveau phénoménal de records, mais son succès permet aussi de jeter un autre regard sur le problème du TDAH et d’y reconnaître un potentiel et non seulement des limites.   

 « Les enfants diagnostiqués TDAH doivent savoir qu’ils peuvent réussir aussi bien que les autres, si ce n’est mieux » explique Edward M. Hallowell, docteur, pédiatre et co-auteur d’un livre nouvellement paru, abordant une nouvelle approche dans l’éducation des enfants qui ont des difficultés à se concentrer.

La mère de Michael Phelps, Deborah, directrice d’une école à Baltimore, affirme que les enfants diagnostiqués TDAH ont un grand potentiel si les parents organisent une bonne structure autour d’eux, s’efforcent de planifier, de changer les mauvaises habitudes et encouragent les bonnes attitudes et habitudes.

Cela devrait donner espoir à de nombreux parents dont les enfants ont été diagnostiqués TDAH.

Pour plus d’informations sur le sujet consulter  « A New Face for A.D.H.D, and a Debate  (Photo)

The New York Times