‘Melinda voulait divorcer de Bill Gates depuis 2019 à cause de ses liens avec Epstein’

Bill en Melinda Gates – Isopix

Des révélations du Wall Street Journal jettent une nouvelle lumière sur le divorce à plusieurs milliards de dollars entre Bill et Melinda Gates. Le délinquant sexuel Jeffrey Epstein, aujourd’hui décédé, aurait joué un rôle déterminant dans cette séparation.

Le divorce de Bill Gates, le cofondateur de Microsoft, et Melinda Gates, annoncé la semaine dernière, a été un choc pour beaucoup. Mais en coulisses, Melinda Gates aurait déjà mis ses avocats au travail pour organiser le divorce dès octobre 2019, écrit le WSJ. Cela voudrait dire que le couple sauvait les apparences depuis au moins un an et demi. Le fait que Melinda soit à l’initiative de cette séparation a déjà été confirmé par les documents officiels la semaine dernière.

Au cours de la période en question, en octobre 2019, le New York Times a révélé que Bill Gates avait parlé à plusieurs reprises avec Jeffrey Epstein, peut-être au sujet de dons à la fondation de Bill et Melinda Gates. Cette révélation a peut-être été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour Melinda Gates.

Pour rappel, Jeffrey Epstein était un riche homme d’affaires américain qui avait des contacts avec de nombreux politiciens et autres businessmen de premier plan. Incarcéré en 2019 dans l’attente d’un procès pour crimes sexuels, il est retrouvé pendu dans sa cellule. Bill Gates et Jeffrey Epstein auraient entretenu des liens amicaux depuis 2011, même si le flamboyant réseauteur avait déjà une réputation douteuse à l’époque. Trois ans auparavant, Epstein avait déjà plaidé coupable devant un tribunal de Floride pour prostitution de mineur.

Jeffrey Epstein – Isopix

L’irritation de Melinda Gates s’est peut-être accumulée pendant des années. Selon The Daily Beast, une réunion secrète a eu lieu entre le couple Gates et Epstein en septembre 2013, après laquelle Melinda aurait été furieuse contre son mari pour ses liens avec Epstein.

En novembre 2019, soit peu de temps après l’article du New York Times, Bill Gates a qualifié ses liens avec Epstein ‘d’erreur’.

Pour aller plus loin: