Lucid Motors, concurrent de Tesla, réduit une nouvelle fois de moitié ses objectifs de production pour 2022

Que se passe-t-il chez Lucid Motors ? De toute évidence, rien de bon. Le constructeur de voitures électriques vient en effet d’annoncer une réduction de ses objectifs de production pour l’année en cours. Il s’agit de la deuxième décision de la sorte pour Lucid Motors. Les objectifs pour l’année 2022 se situent désormais autour des 6.000-7.000 véhicules, contre 12.000-14.000 en février et 20.000 quelques mois auparavant.

Lucid doit se faire une raison, renverser le premier constructeur de voitures électriques au monde, à savoir Tesla, ne sera pas pour tout de suite. L’entreprise également américaine enchaine en effet les obstacles et mauvaises nouvelles. Ainsi, après avoir réduit de près de moitié ses objectifs de production pour l’année en cours en février dernier, Lucid a été contraint d’augmenter de 10% le prix de son unique modèle en production en mai. Et la traversée du désert se poursuit puisque le constructeur annonce désormais revoir à nouveau à la baisse ses objectifs de production.

La chaine d’approvisionnement, encore et toujours

L’entreprise pointe les problèmes au sein de la chaine d’approvisionnement comme cause principale de ses mauvaises performances. « Nos prévisions de production révisées reflètent les défis extraordinaires de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique que nous avons rencontrés », a déclaré Peter Rawlinson, PDG et CTO de Lucid, dans un communiqué.

Au cours du dernier trimestre, le constructeur n’a été en mesure de livrer que 679 véhicules à ses clients. Lucid fait état d’une perte de 220 millions de dollars sur un chiffre d’affaires de 97,3 millions de dollars, en raison des goulots d’étranglement sur la chaine d’approvisionnement.

Garder espoir

« Nous avons identifié les principaux goulets d’étranglement et nous prenons les mesures appropriées : internalisation de nos opérations logistiques, recrutement de personnes clés au sein de l’équipe de direction et restructuration de notre organisation logistique et de fabrication », a assuré Rawlinson. « Nous continuons de constater une forte demande pour nos véhicules, avec plus de 37.000 réservations de clients, et je reste confiant que nous allons surmonter ces défis à court terme », a-t-il poursuivi dans une tentative de rassurer les investisseurs.

Selon ses propos, les clients sont toujours présents puisqu’il avait été précédemment question de 24.000 réservations. Ce sont donc 13.000 commandes qui se sont rajoutées, et ce, malgré la réduction des objectifs et l’augmentation des prix. Et c’est certainement ce point qui devrait rassurer les investisseurs. Encore faut-il que Lucid parvienne à répondre à la demande.

D’après Elon Musk, même si son concurrent venait à doubler sa cadence de production, il ne parviendrait pas à faire de l’ombre à Tesla, et ce, pour la simple et bonne raison que ses coûts de production sont trop élevés, en plus des problèmes au sein de la chaine d’approvisionnement, et donc qu’il ne pourra pas tenir sur le long terme.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20