Les marchés:
Markten inladen...

MARDI 07 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La livre sterling, maintenant l’une des devises les moins performantes du monde

Logo Business AM
Geen categorie

18/10/2016 | Audrey Duperron | 3 min de lecture

Suite au vote du brexit, le cours de la devise britannique, la livre sterling, s’est effondré de plus de 20 % en un an, faisant d’elle l’une des monnaies les plus dépréciées contre le dollar, à l’instar du naira nigérian, du manat d’Azerbaïdjan, ou de la kwacha Malawite.

Cette baisse du cours de la livre sterling est liée à des inquiétudes concernant la possibilité d’un « hard brexit », mais aussi de la rhétorique xénophobe adoptée par le gouvernement britannique.

Néanmoins, le marché boursier britannique est orienté à la hausse, et les cours des obligations souveraines britanniques sont toujours très élevés, même s’ils ont légèrement baissé au cours des derniers jours. Ces deux phénomènes suggèrent qu’il n’y a pas de fuite des capitaux en tant que tel, et que l’argent provenant des ventes d’actifs en livres est réinvesti dans des actifs britanniques.

Les liquidités en livres

Selon The Economist, l’une des explications pourrait être que des étrangers revendent leurs liquidités en livre, mais sans toucher à leurs autres actifs exprimés dans cette devise. Les cours élevés de la bourse pourraient être quant à eux liés aux achats d’investisseurs domestiques. En effet, les plus grandes firmes britanniques, dont les actions sont reprises dans les indices FTSE, rétribuent leurs actionnaires avec des dividendes exprimés en dollars. Dans un contexte de chute de la parité de la livre sterling, ceux-ci sont donc surenchéris pour les investisseurs britanniques.

Le graphique dressé par le journal, qui indique les plus fortes baisses de parités de devises par rapport au dollar e montre également l’influence de la chute des cours du pétrole et d’autres matières premières. Le dollar du Surinam et l’une des plus grandes victimes de ce phénomène, qui affecte également lourdement le naira nigérian, qui n’a pas résisté à la baisse des cours de l’or noir, malgré les différentes tentatives de la banque centrale nigériane pour le soutenir.

the-penny-drops


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks