L’IA qui traduit en langue étrangère dans votre oreille en temps réel est une réalité, en Chine

La start-up chinoise Timekettle a reçu une somme de 3 millions de dollars du Fonds de développement des PME chinoises. Elle développe des logiciels de traduction avancés, qui traduisent les conversations en temps réel.

Une conversation entre des locuteurs de deux langues différentes traduite en direct par un logiciel. Cela peut sembler de la science-fiction, mais c’est une réalité depuis plusieurs années.

Timekettle, fondée en 2016, développe des appareils basés sur un logiciel d’IA capable de traduire les conversations de plus de 40 langues et 93 accents. Leur dernier produit, le WT2 Edge, peut traduire en temps réel des conversations naturelles entre des locuteurs de langues différentes.

Traductions exactes de dialogues aux formes complexes

L’appareil utilise plusieurs moteurs d’IA provenant de différents pays. Cela permet de garantir une traduction précise, même pour les dialogues aux formes plus complexes. « Le WT2 Edge de Timekettle est la machine de traduction la plus avancée à l’heure actuelle », s’est félicité le fondateur de la start-up, Tian Li.

Les produits de Timekettle sont largement utilisés aux États-Unis. Les médecins, par exemple, utilisent le logiciel pour fournir une assistance médicale aux migrants, et les agents des douanes utilisent également les produits.

Danger pour la vie privée

Les critiques et les experts en matière de protection de la vie privée mettent en garde contre les potentiels dangers de produits chinois similaires. Par exemple, de nombreux logiciels d’IA fonctionnent sur des serveurs auxquels le gouvernement chinois a librement accès.

En 2016, un porte-parole du fabricant chinois de drones DJI a admis que l’entreprise était en pourparlers avec le gouvernement chinois pour lui donner accès aux données présentes sur leurs serveurs. Apple a également mis à la disposition des autorités les données de millions d’utilisateurs chinois.

Les logiciels de traduction surpassent les traducteurs professionnels

Ensuite, il y a la discussion sur les pertes d’emplois. Les logiciels de traduction par IA se sont développés rapidement ces dernières années et semblent s’approcher du niveau des traducteurs humains. Une étude de 2020 décrit comment la qualité des logiciels de traduction surpassera celle des traducteurs professionnels à l’avenir.

Le débat autour de l’IA se réchauffe donc à nouveau. Selon le Time, plus de 400.000 lieux de travail aux États-Unis ont déjà franchi le pas vers des logiciels d’IA au cours des 17 dernières années. Deux millions d’emplois supplémentaires devraient être remplacés à l’avenir.

Parmi les autres logiciels de traduction efficaces et populaires, on retrouve le chinois iFLYT et l’américain Pixel Buds (Google). eBay, par exemple, utilise également l’IA pour traduire ses pages. Des traductions automatiques qui augmentent ses ventes de 10%.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20