Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 10 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les UV, mauvais pour les virus, mais surtout pour les humains

Logo Business AM
Sciences

12/05/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Ce robot danois promet de détruire les bactéries et les virus (même le coronavirus) dans les hôpitaux. Mais son efficacité reste à prouver. (Isopix)

Depuis le début de l’épidémie, de nombreuses ‘solutions miracles’ pour se débarrasser du virus fleurissent sur le net. L’une d’entre elles est basée sur la diffusion de rayons UV. Mais ces derniers, s’ils peuvent détruire le virus – et seulement dans certains cas -, peuvent aussi provoquer des cancers.

Sur son site, l’Organisation mondiale de la Santé est claire: ‘Les lampes à ultra-violets (UV) ne doivent jamais servir à désinfecter les mains ou d’autres régions de la peau’. L’OMS ne parle que d’irritations de la peau et des yeux, mais les dangers peuvent être bien plus importants.

Au coeur de l’ADN

Pour comprendre pourquoi les ultra-violets peuvent être dangereux pour nous, il faut comprendre comment ils fonctionnent.

Ce type de rayon peut s’infiltrer jusque dans le noyau des cellules, où se cache le séquençage de l’ADN. L’irradiation va alors casser les brins d’ADN, l’empêchant ainsi de se reproduire. De cette manière, ils déforment les virus, qui ne peuvent plus se répliquer et qui finissent donc par mourir.

Si votre peau est fortement exposée à ces rayons, ils peuvent provoquer des mutations dans les cellules qui vont donner lieu à des cancers de la peau. Les rayons du soleil étant chargés d’UV, c’est pour cette raison que tous les médecins conseillent d’appliquer de la crème solaire pour s’en protéger.

Efficace contre le coronavirus ?

Les rayons ultra-violets sont donc capables de détruire des virus en principe. Les UVC, avec la plus courte longueur d’onde, sont les plus efficaces, mais aussi les plus dangereux. Dans les hôpitaux, ils sont parfois utilisés pour désinfecter de petits objets.

De ce fait, de nombreuses entreprises ont commencé à proposer des lampes UV, promettant la destruction de 99,9% des virus et bactéries sur un objet. Certains proposent même des sortes de lampes de chevet qui assainissent l’air et éradiquant le coronavirus.

Malheureusement, il y a fort à parier que ce ne soit vraiment efficace. Selon une étude relayée par la BBC, le coronavirus est très résistant et il nécessite une très haute exposition à des UVC. En outre, le temps et la puissance de cette exposition varient en fonction de la matière à désinfecter.

En résumé, mieux vaut éviter de jouer avec à la maison. Utilisez de l’eau chaude et du savon pour faire disparaître le virus de vos mains et d’autres objets possiblement contaminés.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks