Les sanctions contre les oligarques russes font des heureux: des clients espèrent reprendre à leur nom des commandes bloquées chez les constructeurs et recevoir un yacht plus rapidement

Les sanctions, qui bloquent les yachts en construction dans des hangars, font des intéressés. La construction d’un yacht est un long procédé, et des individus richissimes voient un opportunité pour reprendre une commande et avoir un yacht plus rapidement. Les constructeurs ont déjà reçu des offres.

De nombreux oligarques russes, en lien avec l’autocrate Vladimir Poutine, voient leurs bien gelés ou saisis par les pays de l’Union européenne et le G7 notamment, dans le cadre des sanctions économiques imposées à la Russie pour son invasion en Ukraine. Ces sanctions touchent notamment des yachts gigantesques qui sont amarrés dans les marinas luxueuses des quatre coins d’Europe. Mais elles touchent également ceux, commandés mais inachevés, gardés auprès des constructeurs.

Les constructeurs, qui ne peuvent plus recevoir de paiements de personnes ciblées par les sanctions, et avec l’exportation de produits de luxe, vers la Russie, arrêtée, se retrouvent avec les vaisseaux sur les bras. Les chantiers sont en suspens, et prennent de la place dans les hangars – surtout qu’il peut s’agir de modèles énormes, dans des capacités de stockage limitées.

Mais cette perspective fait des intéressés : les constructeurs reçoivent de nombreuses demandes et offres de clients, qui veulent reprendre ces commandes à leur compte, rapportent des représentants à Bloomberg, en marge du salon des bateaux à Dubaï (où même l’expression « opération militaire spéciale » semble tabou, et tout le milieu fait référence à « la situation »).

Sauter les (longues) files

C’est que la construction d’un (super)yacht ne se fait pas en toute vitesse, un tel chantier peut prendre des mois. Mais des clients fortunés voient donc l’opportunité de sauter la file et de recevoir leur navire plus tôt.

Les yachts en construction, impactés par les mesures, ne manquent pas. Les Russes sont notamment la deuxième nationalité la plus représentée au monde en termes de propriété de yachts, notait le SuperYacht Times en 2021. Ainsi, Sam Tucker, responsable des superyachts auprès de la société d’analyse de données maritimes VesselsValue, estime pour Bloomberg que de nombreux yachts actuellement en constructions ont été commandés par des Russes.

Or, même si la demande est bien présente, il ne semble pourtant pas clair quelle marge de manoeuvre les constructeurs ont dans la situation juridique du gel ou de la saisie, ou dans le droit contractuel. Une évaluation au cas par cas, selon le degré de l’avancée de la commande, selon le contrat ou encore selon l’acompte versé devra sans doute être faite.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20