Les prix de l’énergie continuent d’augmenter : l’électricité et le gaz sont près de 2 500 euros plus chers en un mois

Les prix de l’énergie continuent de monter en flèche. Selon Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen, nous devons payer en moyenne 2 400 euros de plus pour le gaz et l’électricité qu’en juillet.

En raison de la flambée des prix de l’énergie, nous sommes beaucoup plus prompts à changer de fournisseur d’énergie. Au cours du premier semestre de cette année, la Flandre a enregistré près de 350 000 changements de fournisseur de gaz naturel et plus de 450 000 changements de fournisseur d’électricité. C’est ce que rapporte Het Laatste Nieuws.

Contrat fixe jusqu’à 1 300 euros plus cher

Mais quiconque compare aujourd’hui les fournisseurs d’énergie arrivera à la conclusion que les prix ont à nouveau fortement augmenté au cours du mois dernier. En raison de l’augmentation des prix de gros sur les marchés des matières premières énergétiques, le gaz et l’électricité sont ensemble 2 400 euros plus chers qu’en juillet. Les familles bénéficiant d’un tarif social peuvent compter sur une réduction substantielle ; leur facture annuelle s’élève à 1 387 euros.

En outre, vous êtes pratiquement obligé de souscrire un contrat d’énergie à taux variable. Seul Luminus propose encore une formule à tarif fixe, mais il s’agit également du contrat le plus cher dans la comparaison effectuée par le régulateur flamand de l’énergie (VREG), également connue sous le nom de V-test. Prix pour une famille de trois personnes : 4 200 euros pour le gaz et 2 400 euros pour l’électricité par an. Ce qui porte le total à pas moins de 6 600 euros par an.

Si vous optez pour un contrat variable, le prix de l’énergie diminue. Vous payez actuellement 3 350 euros par an pour un contrat de gaz variable avec Luminus. Pour un contrat d’électricité variable avec le même fournisseur, vous devez payer 1 950 euros par an. Cela représente un total de 5 300 euros, soit 1 300 euros de moins que lorsque vous choisissez un contrat fixe. Cela représente donc une économie mensuelle d’un peu moins de 110 euros.

Avec un contrat variable, vous devez bien sûr tenir compte du fait que la facture peut devenir plus chère si les prix sur le marché de gros augmentent. S’ils baissent, vous devrez évidemment payer moins pour votre consommation d’énergie.

Les prix de l’énergie vont-ils baisser ?

Ronnie Belmans, professeur émérite de la KUL et conseiller d’EnergyVille, déclare dans une réaction aux sites d’information de Mediahuis qu’il ne s’attend pas à une chute rapide des prix. « Si nous devons maintenant faire face à un hiver difficile, je crains que les gens ne soient plus en mesure de chauffer leur maison », a déclaré le spécialiste de l’énergie. Il n’exclut pas la possibilité que l’autocrate russe Vladimir Poutine utilise encore davantage l’arme du gaz.

À l’instar du Fonds monétaire international (FMI), Belmans est également convaincu que nous devons profiter de la crise énergétique actuelle pour accélérer la transition verte. « Nous nous rendons enfin compte que nous devons échanger les combustibles fossiles contre des énergies renouvelables de diverses origines. Complété par de l’hydrogène et d’autres carburants renouvelables importés d’un large éventail de pays. Nous tergiversons depuis bien trop longtemps », a déclaré le professeur.

(BL)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20