Les mauvais chiffres de l’inflation américaine poussent la Fed dans ses retranchements : une hausse des taux d’intérêt de 100 points est désormais probable

C'est en tout cas ce sur quoi misent les traders. Face à l'inflation de 9,1% au mois de juin, une hausse de 0,75% des taux d'intérêt est désormais un minimum absolu.

Récemment, le président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, a rappelé sa volonté "inconditionnelle" à lutter contre la hausse des prix, quitte à ralentir la première économie mondiale.

Or, le rapport de l'inflation américaine pour le mois de juin est tombé, hier, et il est pire qu'attendu : l'inflat

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20